Article 

Le PSG veut 40M€ pour Lucas, lui espère la Premier League

Publié le mardi 9 janvier 2018 à 9:40 par Philippe Goguet
Si le PSG ne compte pas sur lui, il n'entend pas non plus brader Lucas et en attend 40M€ selon Le Parisien. De son côté, le joueur espérerait un transfert en Angleterre.

Le transfert de Philippe Coutinho depuis Liverpool vers le Barça risque de bouleverser le marché du côté de la Premier League et un joueur du PSG aimerait bien profiter de ces mouvements, à savoir le brésilien Lucas. Privé de temps de jeu à Paris où il a à peine disputé l'équivalent d'un match complet depuis le début de la saison, le joueur de 25 ans se verrait bien rebondir en Angleterre selon les informations du Parisien. Liverpool l'a suivi il y a quelques mois mais les négociations n'ont pas repris pour autant. Du côté de Manchester United, régulièrement cité, on voudrait seulement un prêt du joueur.

C'est l'un des problèmes posés par le joueur. Le PSG veut avant tout vendre Lucas, sous contrat jusqu'en juin 2019. Et pour l'ailier international, c'est entre 40 et 45M€ que les dirigeants du PSG demandent. La somme peut paraître disproportionnée mais le joueur a été acheté pour un tarif similaire il y a quelques années et le marché des transferts n'a pas baissé depuis, loin de là même. Aujourd'hui, c'est surtout l'énorme concurrence au PSG qui l'empêche de jouer autant qu'il le voudrait mais cela reste un joueur de haut niveau. Reste que ce prix de 40M€ ne facilite pas la vente du joueur...

Il y a peu, le président du FC Nantes Waldemar Kita a toutefois vendu une toute autre version. Selon le dirigeant breton qui a annoncé avoir discuté avec Nasser Al-Khelaïfi et Antero Henrique, le club parisien était prêt à accepter un prêt du Brésilien de 25 ans, Nantes prenant à sa charge une partie du salaire. Lucas ayant formellement refusé d'y aller, l'affaire n'a alors pas pu se conclure mais un prêt était bien dans l'air.

Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

lundi 22 janvier

dimanche 21 janvier

samedi 20 janvier

vendredi 19 janvier

jeudi 18 janvier

mercredi 17 janvier

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux