Article 

Le PSG veut prolonger Nkunku, lui veut être transféré (LP)

Publié le mardi 9 avril 2019 à 8:25 par Jean Chemarin
Trois jours après l'annonce d'un départ très avancé de Christopher Nkunku au Stade Rennais, Le Parisien fait un point sur le dossier et nous apprend que le PSG aimerait le prolonger pour mieux le vendre. Sans succès pour le moment.

Titulaire dimanche soir face à Strasbourg (notre avis sur sa performance ici), Christopher Nkunku aurait pu marquer son cinquième but de la saison sans l'intervention d'Eric Maxim Choupo-Moting. Mais alors qu'il joue plus ces dernières semaines (7 titularisations lors des 9 dernières journées de Ligue 1), Nkunku est toujours sur le départ du PSG. Samedi dernier, Ouest-France révélait ainsi des discussions avancées entre le joueur et le Stade Rennais, ainsi qu'entre le club breton et le PSG. Dès lors, tout semblait se diriger tranquillement vers un transfert estival de Nkunku, à un an de la fin de son contrat.

Mais selon Le Parisien du jour, l'affaire est un peu plus complexe que cela, puisque le PSG aimerait en réalité prolonger son joueur et lui aurait déjà fait une offre de prolongation. Pas tant parce qu'il compte sur lui à l'avenir, mais surtout pour mieux le vendre cet été, plus le contrant étant long, plus l'indemnité de transfert étant censée être élevée. Problème pour Antero Henrique, à l'origine de cette volonté de prolonger Nkunku, ce dernier refuse pour le moment de la signer et table bien sur un transfert cet été, à Rennes ou peut-être ailleurs d'ailleurs (Arsenal était aussi intéressé cet hiver).

Une situation qui tend la direction sportive du PSG à en croire Le Parisien et promet un été mouvementé entre le club et son joueur de 21 ans, dont la relation avec son entraîneur Thomas Tuchel se serait également dégradée à en croire le journal, malgré son temps de jeu en net progrès ces dernières semaines. 

Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

mardi 25 juin

lundi 24 juin

dimanche 23 juin

samedi 22 juin

vendredi 21 juin

jeudi 20 juin

mercredi 19 juin

mardi 18 juin

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux