Article 

Nice prêt à retenter le coup avec Ben Arfa

Publié le jeudi 7 septembre 2017 à 22:09 par Philippe Goguet
Alors que le PSG et Hatem Ben Arfa sont en pleine crise, le président de Nice Jean-Pierre Rivère a ouvert la porte à un retour de l'attaquant à l'avenir.

Alors que Hatem Ben Arfa vit un nouveau passage compliqué dans son histoire avec le PSG, notamment car il a refusé de retourner à Nice dans les dernières heures du mercato, le président de l'OGCN Jean-Pierre Rivère est revenu sur cet épisode ce jeudi sur RMC. Le boss niçois a tout d'abord exprimé ses regrets : «Il y a peut-être un dossier que j’aurais aimé finaliser mais nous n'y sommes pas arrivés, c’est celui d’Hatem Ben Arfa. Le mercato est terminé donc je peux vous dire la vérité. Il y a eu une multitude de petites raisons qui expliquent cette non-venue mais ça fait partie d’un mercato.»

«Il a fait un choix et j’en connais les raisons. Je peux vous dire qu’elles ne sont pas uniquement financières, loin de là.»

Alors que cet échec est entièrement lié à la position du joueur et à son refus de quitter Paris, Rivère va refuser de condamner Ben Arfa : «C’est un dossier assez complexe. Il faut savoir respecter les choix qui sont faits. J’ai beaucoup d’affection pour Hatem. Il a fait un choix et j’en connais les raisons. Je peux vous dire qu’elles ne sont pas uniquement financières, loin de là. Je lui souhaite du bonheur car c’est quelqu’un que j’apprécie. S’il reviendra un jour à Nice? Je n’en sais rien. Ou qu’il aille, je lui souhaite de prendre du plaisir, de retrouver le terrain et d’être heureux.»

Quelques instants plus tôt, le même Jean-Pierre Rivère avait en effet ouvert la porte à un retour : «Pour l’instant, Hatem est dans une position un peu particulière avec Paris. Mais si un jour, il y a une fenêtre de tir pour le faire venir cet hiver ou l’été prochain, on regardera ça bien volontiers. Il ne faut pas oublier quel club est Nice. On progresse étape par étape. On sort de deux saisons où on a terminé à la 4e et à la 3e places, un classement pas en adéquation avec notre budget. Il y a des clubs beaucoup plus puissants que nous pour intervenir sur Hatem mais si on a une chance, on la tentera.»

Joueur(s) lié(s) 


News 

jeudi 21 septembre

mercredi 20 septembre

mardi 19 septembre

lundi 18 septembre

dimanche 17 septembre

samedi 16 septembre

vendredi 15 septembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux