Article 

Pas un grand fan de Tuchel, Leonardo pense à Allegri (LP)

Publié le mardi 18 juin 2019 à 9:08 par Jean Chemarin
Antero Henrique parti, Leonardo revenu, l'avenir de Thomas Tuchel au PSG fait déjà l'objet de spéculations, malgré sa récente prolongation. Selon Le Parisien, l'Allemand n'est pas menacé à court terme, mais son nouveau directeur sportif n'est pas un grand fan de lui et penserait déjà à son successeur, Massimiliano Allegri.

Thomas Tuchel va-t-il connaître le même sort qu'Antoine Kombouaré, remercié par le PSG en décembre 2011 alors que son équipe était en tête du championnat, et remplacé illico presto par Carlo Ancelotti ? Avec le retour aux affaires de Leonardo et la saison 2018-2019 décevante du PSG, pour ne pas dire ratée, beaucoup imaginent déjà très bien ce scénario. Tuchel n'est pas un choix de Leonardo, qui revient au club pour tout reprendre en mains. Dans son édition du jour, Le Parisien évoque cette possibilité et explique que le directeur sportif brésilien ne cache pas en privé qu'il n'est pas un grand fan de l'Allemand. Il lui reprocherait même la fin de saison ratée du club et son incapacité à avoir conservé un vestiaire uni.

De là à imaginer que Tuchel puisse être viré avant même le début de saison, il n'y a qu'un pas. Toutefois, Le Parisien estime que l'avenir de l'entraîneur allemand n'est pas menacé à court terme et qu'il devrait donc bien démarrer le nouvel exercice. Mais la pression sera maximale sur les épaules de l'ancien coach du Borussia Dortmund, surtout que selon le quotidien francilien, Leonardo a déjà une idée bien précise de son futur successeur. Il penserait ainsi à Massimiliano Allegri, qui a quitté la Juventus cet été et a fait savoir la semaine passée qu'il souhaitait se prendre une année sabbatique. Avant de rejoindre le PSG ?

Dans son long entretien accordé à France Football, Nasser Al-Khelaïfi a évoqué la future relation entre Leonardo et Thomas Tuchel et semble assez optimiste sur l'efficacité du duo : «Ce qui va changer pour Tuchel avec l'arrivée de Leonardo ? Beaucoup de choses. Il va avoir désormais quelqu'un avec lui pour l'épauler dans sa mission. Il sera très proche de Leo et pourra échanger régulièrement. Ce duo va être une grande force pour le PSG car ce sont deux hommes très complémentaires, j'en suis convaincu. Leo sera derrière les joueurs, derrière le coach. Pour transmettre cette mentalité qui nous a fait défaut mais aussi pour vérifier que tout le monde va bien dans la même direction.»

Plus loin dans son entretien, Al-Khelaïfi a toutefois eu une réponse plus énigmatique sur l'entraîneur allemand. Interrogé au départ sur le fait que Mbappé veuille une équipe plus compétitive, le président parisien a déclaré que le PSG avait déjà la saison passée un effectif pour aller loin en Ligue des champions. «Il faut arrêter de se chercher des excuses. Je déteste ceux qui fuient leurs responsabilités. Tout n'est pas de la faute des dirigeants. Ca suffit !», s'est-il emporté. Visait-il Tuchel, qui s'est régulièrement plaint du manque de profondeur de son effectif ? «Non, pas particulièrement, a rétorqué timidement le président du PSG. Je pense surtout à tous ceux qui oublient de faire leur autocritique.»



News 

Aujourd'hui

vendredi 18 octobre

jeudi 17 octobre

mercredi 16 octobre

mardi 15 octobre

lundi 14 octobre

dimanche 13 octobre

samedi 12 octobre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux