Article 

Une sentinelle, le souhait d'Emery pour le mercato

Publié le lundi 18 décembre 2017 à 14:47 par Philippe Goguet
Interrogé sur les éventuels besoins du PSG au mercato hivernal, l'entraîneur parisien Unai Emery a fait d'un milieu de terrain évoluant devant la défense sa priorité, si ce n'est son souhait.

Il ne reste qu'un match au PSG en 2017, contre Caen ce mercredi, et le changement d'année annonce aussi l'ouverture du mercato hivernal à venir. A un peu moins de deux semaines de l'ouverture de celui-ci, la presse a interrogé Unai Emery sur ce qu'il souhaiterait au cours de cette période d'ajustement des effectifs. L'entraîneur va répondre de façon franche et claire, c'est un milieu défensif qu'il veut, dans un profil similaire à celui de Motta, la sentinelle actuelle du PSG.

Avant d'exprimer de façon claire son souhait, Emery va tout d'abord rappeler la situation actuelle dans le club parisien : «D’abord, nous avons eu une discussion avec le président et Antero Henrique (le directeur sportif) mais c’est mieux que ce soit Antero qui en parle. Je suis content avec les joueurs qui sont ici et tous les joueurs connaissent leur situation. Après, si un joueur va partir, ou non… J’ai déjà dit la semaine passée quels joueur avaient la porte ouverte à un départ (Lucas et Ben Arfa).»

Une sentinelle ou rien pour Emery

Peu à peu, il va toutefois se livrer et dévoiler très clairement quels sont ses souhaits pour le mercato hivernal : «Je suis content de tous les joueurs. S’ils sont tous bien, nous sommes avec la performance que nous voulons. Après, quand il manque un joueur comme Motta qui est la sentinelle claire dans l’équipe ou le groupe, qu’il n’est pas bien en raison d’une blessure ou d’autre chose, peut-être que c’est le plus le poste que nous pouvons améliorer.»

Visiblement conscient que cette demande pourrait être mal interprétée, le Basque va alors vite apporter quelques précisions : «Mais les autres joueurs qui ont évolué à ce poste ont été bons. Lors du dernier match, Lo Celso a aussi été très performant. Motta, qui est revenu dans le groupe et a joué quelques minutes samedi, est bien pour mercredi mais, quand il n’est pas prêt à cause d’une blessure, nous pensons que c’est un poste dans l’équipe que nous pouvons améliorer.»

Relancé sur cette volonté de prendre une sentinelle, Emery va répondre de façon sèche : «Je crois que j’ai fait une explication claire. Je suis content de tous les joueurs et, quand Thiago Motta est bien, c’est clairement la sentinelle. Quand il a été absent deux mois sur blessure, nous pouvions améliorer ce poste avec un joueur spécifique à ce poste de sentinelle. Signer un joueur qui a la capacité de jouer sentinelle ici n’est pas facile vu la qualité de l’équipe.» 

Antero Henrique responsabilisé

Alors que le joueur le plus souvent évoqué au mercato hivernal est le Brésilien Wendel, bien plus relayeur que sentinelle, Emery va encore une fois rappeler qu'il n'est pas le décideur dans cette affaire malgré ce souhait clair : «Si nous parlons d’un joueur dont l’équipe peut peut-être avoir besoin, c’est à ce poste. Mais comme je l’ai dit, j’ai parlé de ce poste avec le président et Antero et c’est mieux que ça soit lui qui en parle car le club travaille pour le présent et le futur sur les choses qu’il peut améliorer. Et si quelque chose doit se passer, c’est Antero qui peut le dire.»

A noter qu'Unai Emery a encore affirmé qu'aucun autre joueur ne lui avait demandé de bon de sortie dernièrement : «Non, je n’ai pas parlé avec d’autres joueurs et aucun autre ne m’a dit qu’il voulait partir.»



News 

mardi 24 avril

lundi 23 avril

dimanche 22 avril

samedi 21 avril

vendredi 20 avril

jeudi 19 avril

mercredi 18 avril

mardi 17 avril

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux