Article 

Avec Neymar buteur et Silva capitaine, le Brésil vient à bout du Costa Rica

Publié le vendredi 22 juin 2018 à 17:36 par Rédaction
La Seleção a lancé son Mondial en dominant le Costa Rica en toute fin de match (2-0). Sans surprise, Thiago Silva, nommé capitaine pour l’occasion, et Neymar ont débuté tandis que Marquinhos a passé l’intégralité de la rencontre sur le banc de touche. Le n°10 a même marqué.

Après un décevant match nul face à la Suisse, les hommes de Tite devaient se rassurer en l’emportant face au très regroupé Costa Rica, emmené par son gardien Keylor Navas, infranchissable une bonne partie du match. Après une première mi-temps hachée et jouée sur un faux rythme, la Seleção est revenue avec des intentions et s’est procurée de nombreuses occasions au retour des vestiaires. C’est finalement en fin de match qu’ils feront la différence grâce à 2 buts de Coutinho et de Neymar dans le temps additionnel.

Neymar est passé par tous les états

Comme lors du premier match, Neymar a été très sollicité en première mi-temps et ses adversaires ont dû commettre de nombreuses fautes pour l’arrêter. Si l’on sent que la star brésilienne est loin de son meilleur niveau, avec quelques imprécisions techniques et de nombreuses pertes de balle, il rentre petit à petit dans la compétition et s’est créé de nombreuses occasions en seconde période. Juste après la pause, il aurait pu ouvrir le score avec un peu plus de conviction suite à un cafouillage dans la surface adverse. C’est ensuite Keylor Navas qui l’empêchera d’ouvrir son compteur sur un centre en retrait de Paulinho (57ème). Le portier madrilène n’a cependant rien pu faire et a été tout heureux de voir le ballon enroulé du brésilien frôler son poteau sur l’action suivante. (73ème)

A 10 minutes du terme, il pensait débloquer la rencontre en obtenant un penalty généreux finalement annulé par l’arbitre après utilisation de la VAR. Frustré par la tournure de ce match, il a été averti par l’arbitre néerlandais 2 minutes après ce fait de jeu, pour un geste d’humeur. Il aura du attendre la 96eme minute pour passer sa frustration en concluant, face au but vide, un contre brésilien sur un service de Douglas Costa. Neymar est donc passé par toutes les émotions dans cette rencontre. C’est sûrement la raison pour laquelle on a vu l’attaquant parisien en larmes au coup de sifflet final.

De son côté Thiago Silva a été beaucoup moins en vue mais tout aussi efficace puisque les attaquants costariciens n’ont pas eu une occasion dans ce match et le sérieux du capitaine brésilien n’y est pas étranger. Prenant à coeur son rôle de capitaine, on l’a vu pester auprès de l’arbitre au sujet du gain de temps adverse. S’il a été, comme à son habitude, très propre dans les duels et la relance, on pourrait, en étant exigeant, lui reprocher son manque de présence dans la surface adverse sur les nombreux coups de pieds arrêtés qu’a eus le Bresil durant la rencontre.

Grâce à cette victoire, la Selecao est encore en lice pour la première place avant son dernier match de poule face à la Serbie, mercredi 24 juin à 20h.



News 

Aujourd'hui

lundi 17 septembre

dimanche 16 septembre

samedi 15 septembre

vendredi 14 septembre

jeudi 13 septembre

mercredi 12 septembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux