Article 

Choupo-Moting à deux visages avec le Cameroun

Publié le samedi 17 novembre 2018 à 12:10 par Rédaction
L'attaquant du PSG Eric Maxim Choupo-Moting était titulaire avec le Cameroun. Son équipe a été défaite 2-0 et le joueur parisien a été à son image : intéressant avant la pause, bien moins après.

Déjà qualifié pour la CAN 2019 en tant que pays organisateur, le Cameroun avait peu à perdre ce vendredi soir au Maroc et les troupes de Clarence Seedorf se sont logiquement inclinées 2-0 face à celles de Hervé Renard, Hakim Ziyech faisant la différence d'un doublé en 12 minutes juste après la pause, d'abord avec un penalty provoqué par Boufal puis d'une jolie frappe de l'extérieur de la surface. 

Du côté du PSG, c'est surtout la présence de Choupo Moting dans le onze de départ des Lions Indomptables qui était surveillée et le grand attaquant était cette fois-ci aligné comme ailier gauche dans le 4-3-3 camerounais. A l'image de son équipe, il va bien entrer dans le match et réussit une bonne entame, son aisance technique et sa puissance posant quelques problèmes au Maroc avant un ajustement de Renard. Choupo est ainsi l’auteur d’une des deux seules occasions pour le Cameroun, une frappe sans élan un peu trop croisée. Sa première mi temps est globalement assez bonne, notamment grâce à ses projections vers l’avant et son travail défensif. Le Parisien sera d'ailleurs l’auteur d’un contrôle en aile de pigeon pas loin de sa propre surface.

Sa seconde période est cependant moins positive et Choupo Moting devient moins visible, la blessure de Belhanda forçant Hervé Renard à faire entrer Boufal et le jeu du Maroc penche alors a gauche, donc sur le côté droit du Cameroun. Le joueur du PSG essaiera néanmoins de créer du danger, sans succès, mais pas aidé il est vrai par le marasme collectif camerounais. Plus ennuyeux, il retombera dans de vieux travers avec des dribbles ratés qui font apparaître un Choupo-Moting assez individualiste. 

A l'heure de faire le bilan, il faut donc noter que Choupo-Moting aura globalement eu deux visages, à l'image de son équipe : plutôt intéressant et impliqué avant la pause, isolé et loin de toute idée collective ensuite. On pourra en revanche saluer son investissement défensif.

A noter aussi que Patrick Kluivert, sélectionneur adjoint du Cameroun, a tout tenté pour ramener ses troupes dans le match :

Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

dimanche 09 décembre

samedi 08 décembre

vendredi 07 décembre

jeudi 06 décembre

mercredi 05 décembre

mardi 04 décembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux