Article 

Fin du rêve pour Neymar et Thiago Silva en Russie

Publié le samedi 7 juillet 2018 à 9:40 par Philippe Goguet
Le Brésil de Neymar et Thiago Silva a été éliminé de la Coupe du Monde en quart de finale face à la Belgique, s'inclinant 2-1. Neymar et Thiago Silva étaient titulaires et le premier n'a pas pu sauver son pays, sans pour autant démériter.

Cela devait être sa Coupe du Monde mais Neymar s'arrête finalement en quart de finale, comme en 2014 où sa compétition s'était brutalement stoppée sur blessure après un coup dans le dos qui avait même menacé sa carrière. Face à la Belgique, le n°10 a fait ce qu'il a pu, sollicitant souvent un Thomas Meunier qui va prendre un avertissement et frôler le penalty en tentant de l'arrêter. Moins saignant que face au Mexique en huitièmes de finale, Neymar a aussi vu le portier belge Thibaut Courtois lui résister, l'immense gardien de Chelsea sortant du bout des doigts dans les arrêts de jeu sa dernière tentative.

Attendue comme le sauveur de la nation, la star n'a donc pas totalement réussi sa mission comme l'explique l'ancien milieu du PSG Valdo dans Le Parisien : « On attendait tous plus de Neymar. Mais un seul joueur ne peut pas faire la différence. Neymar a fait une bonne Coupe du monde, mais il faut reconnaître qu’il était capable de donner beaucoup plus. Il est resté trois mois sans jouer. Les matchs amicaux ne remplacent pas la compétition. Il a apporté des choses intéressantes. Mais il ne pouvait pas faire plus physiquement. »

Concernant Thiago Silva, le capitaine parisien était encore une fois titulaire, même s'il n'avait plus le brassard vu le roulement effectué par Tite. Le défenseur central aura plutôt bien résisté aux vagues belges sur les contres tranchants de ceux-ci alors que le milieu brésilien était à la ramasse. Il n'a rien à se reprocher sur les deux buts encaissés et aurait même pu ouvrir le score sur un corner, sa reprise après une déviation de Miranda trouvant le poteau. De son côté, Marquinhos n'a logiquement pas joué vu le scénario de la rencontre.

Contesté avant la compétition, Thiago Silva en sort finalement grandi, quatre ans après l'échec du Brésil à la maison où il avait été pointé du doigt. Pour Neymar, cela pourrait en revanche être une période difficile qui s'ouvre. Si la presse brésilienne ne le cible pas particulièrement après cette sortie prématurée, le joueur est en revanche sévèrement moqué par le monde du football et il sort du Mondial avec une image de simulateur dont il aura probablement du mal à se défaire, malgré tout les coups reçus. Quant au Ballon d'Or, c'est désormais un rêve à oublier pour 2018.

Joueur(s) lié(s) 


News 

samedi 17 novembre

vendredi 16 novembre

jeudi 15 novembre

mercredi 14 novembre

mardi 13 novembre

lundi 12 novembre

dimanche 11 novembre

samedi 10 novembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux