Article 

Griezmann : «Un jour, Mbappé sera du niveau de Ronaldo, Messi, Neymar»

Publié le samedi 16 juin 2018 à 8:40 par Marius Cassoly
À quelques heures du premier match de l'équipe de France face à l'Australie, Antoine Griezmann a été invité à s'exprimer sur les 23 joueurs français présents en Russie, dans les colonnes du Parisien. L'attaquant de l'Atlético Madrid ne tarit pas d'éloges à l'égard de Mbappé, qu'il qualifie de «grand joueur». Kimpembe obtient lui l'adjectif de «soldat», tandis que l'attaquant des Bleus considère Areola comme quelqu'un de «tranquille» dans le groupe.

C'est le jour J. L'équipe de France entame sa Coupe du Monde 2018 ce samedi face à l'Australie (12h), à la Kazan Arena (Russie). L'occasion pour Antoine Griezmann, interrogé par nos confrères du Parisien, de s'exprimer sur chacun des 23 Bleus qui participeront à ce Mondial. Et le joueur que «Grizou» complimente le plus n'est autre qu'un certain Kylian Mbappé : «Kyky, c’est un très grand joueur. Il peut être dans le top 3 mondial, facile. Il va très vite, il est très fort techniquement et ne peut que progresser.» 

«Le Ballon d’or, je lui laisse.»

L'attaquant de l'Atlético Madrid souligne le jeune âge (19 ans) et la progression fulgurante de son compère sur la ligne d'attaque des Bleus : «Il est tout jeune. Je n’ai pas été surpris de le voir émerger si vite. C’est ce qui m’est un peu arrivé à moi. En 2014, je suis passé en deux mois de ma première convocation à jouer un Mondial. Il n’y a pas de concurrence entre nous. Moi, je veux qu’il me fasse gagner la Coupe du monde.» Le natif de Mâcon poursuit et ne manque pas d'encenser les qualités de l'attaquant du PSG, que ce soit sur le terrain ou dans la vie quotienne : «Le Ballon d’or, je lui laisse. Un jour, quand il sera tueur devant le but, il sera du niveau de Cristiano Ronaldo, Messi, Neymar, mais il faut en prendre soin et, de notre côté, l’amener sur ce chemin. Dans la vie, il est cool, il aime bien faire le con, chambrer, rigoler. Ce que j’aime chez lui, c’est qu’il veut toujours apprendre. C’est un bon mec. »

«C’est un soldat»

Forcément un peu plus dans l'ombre, notamment à cause de son faible temps de jeu, Presnel Kimpembe reste néanmoins très concerné, à en croire Griezmann : «Il ne joue pas trop, mais il ne bronche pas. C’est un soldat. Il est toujours là pour tout donner à l’entraînement. Dès que le coach aura besoin de lui, il répondra présent. Après, dans la vie, il aime le style, il tente des choses au niveau vestimentaire, et ça lui va pas mal.» Même constatation pour Alphonse Areola, troisième gardien de l'équipe de France pour cette Coupe du Monde en Russie : «Lui, il est tranquille, c’est un bon gardien, super grand. A Paris, il est dans une grande équipe. C’est toujours dur d’être remplaçant, mais on n’en a aucun qui boude et c’est vraiment notre force.»

Après la rencontre face à l'Australie (12h), les Bleus affronteront le Pérou le 21 juin prochain, avant de défier le Danemark, le 26 juin.

Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

jeudi 19 juillet

mercredi 18 juillet

mardi 17 juillet

lundi 16 juillet

dimanche 15 juillet

samedi 14 juillet

vendredi 13 juillet

jeudi 12 juillet

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux