Article 

Kehrer intéressant mais inégal lors du nul entre l'Allemagne et les Pays-Bas

Publié le lundi 19 novembre 2018 à 23:50 par Marius Cassoly
L'Allemagne et les Pays-Bas se sont neutralisés (2-2) ce soir à la Veltins-Arena dans le cadre de la 6ème journée du groupe 1 de la Ligue des Nations. Seul Parisien titulaire, Thilo Kehrer a livré une prestation intéressante dans son ensemble, pour sa troisième titularisation consécutive avec la Mannschaft, mais il a aussi été l'auteur de deux mauvaises actions en fin de match qui ternissent un peu sa prestation.

Il ne fallait surtout pas éteindre sa télévision avant la fin du match entre l'Allemagne et les Pays-Bas. Alors qu'ils menaient tranquillement 2 buts à 0 après vingt minutes de jeu (Werner 9', Sané 20'), les Allemands se sont faits surprendre dans les derniers instants du match face à des Hollandais pourtants bien en deçà de leurs standards habituels et qui ont pourtant réduit la marque puis égalisé en à peine cinq minutes (Promes 85', Van Dijk 90'). Score final : 2-2 et un résultat qui n'arrange pas l'Équipe de France, qui comptait sur un faux-pas des Bataves pour rejoindre le Final Four de la Ligue des Nations. L'Allemagne, déjà reléguée en Ligue B avant la rencontre, n'avait plus rien à jouer.

Seul joueur du PSG présent sur la feuille de match aujourd'hui puisque Julian Draxler avait été libéré en raison de ses problèmes personnes, Thilo Kehrer a rendu une assez bonne copie. Titularisé au poste de piston droit au sein du 3-4-3 initié par Joachim Löw, sa troisième d'affilée à ce poste, le Parisien a disputé l'intégralité de la rencontre sur la pelouse de la Veltins-Arena. Une arène qu'il connaît bien puisqu'il s'agit de l'antre de son club formateur, Schalke 04.

Très actif dans son couloir droit avec 49 ballons touchés, Kehrer s'est montré appliqué et discipliné défensivement, à l'image d'ailleurs d'une défense allemande en place notamment en première période et bien encadrée par ses tauliers Hummels et Rudiger. Positionné assez haut sur le terrain, le numéro 2 allemand n'a pas hésité à se projeter rapidement vers l'avant lors des contre-attaques et a multiplié les appels de balle. Son apport offensif manque cependant nettement de réalisme car, s'il est dur de lui reprocher son occasion manquée après quelques secondes de jeu, il va louper un face à face devant Cillessen en fin de match (87') qui aurait permis à la Mannschaft de plier la rencontre. Sa fin de match est d'ailleurs très cruelle puisqu'il est absent au marquage de Van Dijk sur l'égalisation dans les arrêts de jeu, privant la Mannschaft d'une victoire qui aurait été méritée.

Doucement mais sûrement, Thilo Kehrer a néanmoins livré une prestation pleine d'envie pour sa troisième titularisation consécutive avec l'Allemagne, signe d'une montée en puissance progressive tant en sélection qu'en club. Cela n'a sûrement pas échappé à Joachim Löw ni à un certain Thomas Tuchel qui avait probablement un oeil sur le match et a pu noter les bonnes et les mauvaises actions de son défenseur de 22 ans.

Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

dimanche 09 décembre

samedi 08 décembre

vendredi 07 décembre

jeudi 06 décembre

mercredi 05 décembre

mardi 04 décembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux