Article 

L'Espagne qualifiée pour l'Euro, Bernat en terrain glissant

Publié le mercredi 16 octobre 2019 à 10:12 par Jean Chemarin
Titulaire face à la Norvège samedi dernier, Juan Bernat a enchaîné 90 minutes hier soir en Suède. L'Espagne a arraché son ticket pour l'Euro 2020 en toute fin de match grâce à un but égalisateur de Rodrigo Moreno. Le latéral gauche parisien a lui été en difficulté, notamment sur le but suédois.

Sans Pablo Sarabia, qui n'aura pas joué la moindre minute durant ce rassemblement, l'Espagne a ramené mardi soir un point précieux de son déplacement en Suède grâce une égalisation en toute fin de match de Rodrigo. Un point qui permet à l'Espagne de valider son ticket pour l'Euro 2020 à deux journées de la fin des éliminatoires.

«Correct» samedi dernier face à la Norvège, Juan Bernat n'a pas vraiment marqué des points face aux Suédois à la lecture des avis de la presse espagnole du jour. Si Mundo Deportivo l'a trouvé «meilleur qu'à Oslo» et lui a mis 2 étoiles sur 3 dans sa version papier, les autres quotidiens sportifs espagnols ont moins apprécié sa performance en Suède. Sport a ainsi résumé son match par l'adjectif «glissant» en référence à sa glissade sur l'action du but suédois et a trouvé que son apport offensif avait été trop timide. «Il lui manque une marche», a résumé le quotidien catalan, qui lui a mis la note de 4/10 sur son site.

Du côté de Marca, on regrette aussi son manque d'apport offensif par rapport à son pendant Dani Carvajal à droite et on souligne aussi son erreur sur le but suédois. «Il n’a pas apporté la même profondeur que Carvajal et s’est contenté de défendre. En deuxième période, il commet une terrible erreur sur le but de Berg qu’il laisse tirer seul dans les six mètres pour l’ouverture du score de la Suède», écrit le média madrilène sur son site. Même son de cloche du côté de AS : «Il n’a été bon ni dans ses montées offensives, ni sur les phases défensives. À aucun moment, il n’a fait oublier Jordi Alba, même s’il a tenté d'obtenir jusqu’au bout le tant convoité match nul.»

Alors qu'il profitait de l'absence de Jordi Alba et José Gaya durant cette trêve internationale, Juan Bernat n'a donc visiblement pas pris d'avance sur ses deux concurrents à quelques mois de l'Euro 2020. A lui de réaliser une grande saison avec le PSG pour décrocher son ticket pour le championnat d'Europe. Il semble en tout cas avoir un temps d'avance sur Sergio Reguilon dans l'esprit de son sélectionneur Roberto Moreno, le latéral gauche du Real prêté à Séville n'ayant pas disputé la moindre minute face à la Norvège et la Suède.

Joueur(s) lié(s) 


News 

mardi 12 novembre

lundi 11 novembre

dimanche 10 novembre

samedi 09 novembre

vendredi 08 novembre

jeudi 07 novembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux