Article 

Meunier aux Belges : « Mettez-vous une grosse murge, vous l’avez mérité ! »

Publié le samedi 7 juillet 2018 à 10:07 par Philippe Goguet
Après la qualification de son équipe pour les demi-finales de la Coupe du Monde 2018, Thomas Meunier a conseillé à la Belgique de faire la fête pour fêter la chose.

Cela faisait 32 ans que la Belgique n'avait pas atteint les demi-finales de la Coupe du Monde et le latéral du PSG Thomas Meunier était de la partie ce vendredi soir lors de l'élimination du Brésil en quarts. La belle génération belge, attendue à l'Euro 2016 où elle s'était loupée, a finalement fait le match référence attendu, le trio De Bruyne/Hazard/Lukaku brisant la Seleção en contre à l'image du deuxième but. Après la partie, c'était forcément l'euphorie dans le camp belge, à l'image de Meunier au micro de Sud Info : « On a éliminé le Brésil ! On a é-li-mi-né le Brésil ! Petit message aux supporters, mettez-vous une grosse murge ce soir, vous l’avez mérité !  »

Le latéral du PSG était très euphorique à la sortie du terrain :  « C’est incroyable. Je ne pensais pas qu’on aurait des boules comme cela, pour le dire poliment. Je crois que le Brésil nous a un peu sous-estimé en première période, ils jouaient relax. En deuxième période, ils ont compris qu’il fallait accélérer. On a galéré à ce moment-là ! Mais nous étions à 110 %, nous avions l’impression d’avoir un joueur en plus sur le terrain avec nous ! C’est la plus belle victoire de ma carrière !  »

Cette victoire va toutefois lui coûter une suspension puisqu'il a écopé d'un carton jaune en début de seconde période alors qu'il était opposé à Neymar. Une suspension qui le privera de la demi-finale face aux Bleus de Mbappé, Kimpembe et Areola. Il commente : « Je suis très attristé en effet. Les larmes viendront certainement plus tard. Sur l’action, je vois Neymar qui fixe et je suis obligé de faire faute. C’était ma première, et, avec un peu d’indulgence, l’arbitre aurait pu laisser passer. »

Sur le terrain, le belge du PSG avait plutôt bien résisté dans le duel qui l'a opposé à Neymar, malgré ce carton reçu. Dans Le Parisien, il a fait le bilan de cette confrontation : «Je le côtoie depuis un an maintenant. On apprend à se connaître. Hier, à l’entraînement, quand le coach m’a dit : « Comment tu le sens ? », je lui ai répondu qu’il n’y aurait pas de souci. Il n’y a aucune prétention de ma part, mais je suis conscient de mes capacités. Ce soir, je suis frustré car offensivement je n’ai pas touché une balle. Mais pour le bien de l’équipe on ne pouvait pas faire autrement.»

Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

mercredi 19 septembre

mardi 18 septembre

lundi 17 septembre

dimanche 16 septembre

samedi 15 septembre

vendredi 14 septembre

jeudi 13 septembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux