Article 

Sabaly aimerait porter les couleurs du Sénégal

Publié le mardi 4 août 2015 à 17:45 par Philippe Goguet
Plus ou moins proche du FC Nantes, Youssouf Sabaly pourrait aussi changer de nationalité sportive puisqu'il s'est déclaré prêt à jouer pour le Sénégal, après avoir défendu les couleurs de l'équipe de France en jeunes.

L'actualité en club de Youssouf Sabaly est loin d'être calme, son prêt à Nantes étant plus ou moins avancé, et son avenir en sélection pourrait lui aussi évoluer. Alors qu'il a évolué dans bon nombre d'équipes de France durant sa jeune carrière (il est même champion du monde U20 avec la France, cf photo ci-dessus avec Alvin Arrondel et Alphonse Areola), le jeune arrière latéral s'est déclaré prêt à défendre les couleurs du Sénégal, le pays de ses parents.

Interrogé par le journal sénégalais Stades, le joueur a été clair dans ses intentions : « C’est vrai que j’ai porté les couleurs de la France en catégories de jeunes, mais je n’exclus pas l’équipe nationale du Sénégal. J’aimerais bien l’intégrer. Récemment, mon coéquipier à Evian Modou Sougou m’a parlé en bien de la sélection. » Le joueur justifie également ce choix par des critères sportifs : « Je suis un latéral droit de métier, mais l’année dernière à Evian j’ai joué toute la saison à gauche. Je sais qu’en intégrant l’équipe nationale du Sénégal, je vais beaucoup progresser, parce que c’est une équipe avec un potentiel énorme de footballeurs. Mon objectif sera de jouer pour la nation et de hisser plus haut les couleurs du pays. »

Pour autant, le jeune latéral droit (22 ans) n'est pas encore aves les Lions de la Teranga puisque le sélectionneur national n'a pas encore décroché son téléphone : « Jusque là, personne ne m’a appelé pour me parler de l’équipe nationale. Je sais que l’entraîneur, Aliou Cissé, est un ancien du Paris Saint Germain et qu’il a laissé de bonnes impressions au club. Mais jusqu’ici, on n’a jamais discuté au téléphone. Là, je suis revenu d’un prêt à Evian, je m’entraîne avec l’équipe professionnelle de Paris Saint Germain, mais je pense que je serai prêté à nouveau pour avoir un temps de jeu plus conséquent.»

Toujours dans Stades, l'entourage du sélectionneur a fait le point sur la situation des arrières droits, ouvrant largement la porte à Sabaly : « Le constat est général. Aujourd’hui, le Sénégal a très peu de latéraux droits. Pour le moment, Aliou Cissé n’a toujours pas établi la vraie hiérarchie dans ce secteur. Il cherche la meilleure formule et au fil des matchs, il sera édifié sur les éléments susceptibles d’occuper ce poste qui reste l’un des chantiers du sélectionneur.»

Joueur(s) lié(s) 


News 

jeudi 23 novembre

mercredi 22 novembre

mardi 21 novembre

lundi 20 novembre

dimanche 19 novembre

samedi 18 novembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux