Article 

Un 50e but et une embrouille avec Messi pour Cavani avec l'Uruguay

Publié le mardi 19 novembre 2019 à 9:13 par Jean Chemarin
Déjà buteur face à la Hongrie la semaine passée, Edinson Cavani a enchaîné face à l'Argentine de Leandro Paredes lundi soir, inscrivant au passage son 50e but en sélection. Le Matador s'est aussi chauffé avant la mi-temps avec Leo Messi. Thiago Silva a dû apprécier.

Avant de retrouver son quotidien au PSG, Edinson Cavani a fait le plein de confiance durant cette trêve internationale avec deux titularisations et deux buts avec l'Uruguay. Déjà crédité d'un bon match la semaine passée face à la Hongrie et d'un but de renard des surfaces, le Matador a remis ça hier soir à Tel-Aviv en ouvrant le score face à l'Argentine à la réception d'un centre en retrait de Luis Suarez qu'il a coupé du pied gauche en taclant. Le tout après une superbe action collective de la Celeste initiée par un renversement de jeu génial du Madrilène Federico Valverde, futur adversaire du PSG.

Un but de pur attaquant très symbolique pour Cavani puisqu'il s'agissait de son 50e but en sélection uruguayenne (en 116 matches), soit seulement 9 de moins que son compère Luis Suarez, qui a marqué un superbe but sur coup franc après la pause et reste le meilleur buteur de l'Histoire de la Celeste. Entre-temps, Leo Messi avait déposé un coup franc sur la tête de Sergio Agüero avant d'égaliser dans les arrêts de jeu sur penalty. L'Uruguay et l'Argentine ont donc fait match nul 2-2 et Cavani a été remplacé à la 56e minute de jeu, lui qui en avait joué 74 vendredi.

Edinson Cavani a aussi été le protagoniste d'une petite embrouille avec Leo Messi juste avant la mi-temps. Le climat était un peu tendu et le ton est monté entre les deux hommes après une faute reçue par l'Argentin. S'ils ne se sont pas battus dans le tunnel comme certains le prétendent, les deux hommes ont bien échangé virilement sur le terrain. La télévision argentine a même capté cette séquence où on voit Messi lancer à Cavani : «Quand tu veux», ce qui a fait dire à certains médias argentins comme Olé que Cavani l'aurait invité à se battre en premier lieu.

«On sait comment est le football, comment sont les Clasicos», a dédramatisé Cavani, tout sourire, en zone mixte. Le quotidien uruguayen Ovacion lui a mis la note de 7/10 pour son match, comme face à la Hongrie, avec le commentaire suivant : «Sans doute dans sa période la plus difficile au PSG, ces deux buts (face à la Hongrie et l'Argentine) vont lui faire beaucoup de bien. Il a beaucoup aidé, a beaucoup participé et a marqué le premier but du match. Il a commencé à monter en température à cause des décisions de l'arbitre et Óscar Tabárez a fini par le remplacer». Un mâle alpha, un vrai.

Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

mercredi 11 décembre

mardi 10 décembre

lundi 09 décembre

dimanche 08 décembre

samedi 07 décembre

vendredi 06 décembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux