Article 

Un but clé de Choupo-Moting envoie le Cameroun à la CAN

Publié le samedi 23 mars 2019 à 17:54 par Philippe Goguet
Capitaine de sa sélection, l'attaquant du PSG Eric Maxim Choupo-Moting a ouvert le score et fait basculer le décisif match de qualification entre le Cameroun et les Comores. Vainqueur 3-0, le tenant du titre défendra son statut de champion d'Afrique l'été prochain en Egypte.

Un premier but qui change tout

Décisif et attendu, le Cameroun/Comores du jour aura finalement basculé au cours de la première période. Alors que les visiteurs tiennent globalement en échec les locaux et les empêchent de s'approcher de leur but, ils craquent peu avant la mi-temps sur l'une des rares bonnes actions camerounaises, Choupo-Moting reprenant au second poteau un long centre de Joël Tagueu (37e). Les Comoriens vont frôler l'égalisation juste avant la mi-temps d'une tête d'un rien trop décroisée mais ils ne reviendront jamais et le deuxième but camerounais au retour des vestiaires par Bassogog va enterrer leurs derniers espoirs.

La seconde période est même à sens unique, les Lions Indomptables exploitant les espaces que leur laissent leurs adversaires forcés d'attaquer pour revenir au score. Entré en jeu, le Marseillais Clinton Njie va même marquer un troisième et dernier but mérité vu la physionomie de ce second acte, les Comores ayant peu à peu renoncé. Champion d'Afrique inattendu en 2017, le Cameroun sera bien en Égypte cet été pour défendre son titre.

Choupo-Moting présent pour faire basculer le match

Du côté parisien, c'est bien évidemment la prestation de l'attaquant Eric Maxim Choupo-Moting qui était surveillée. Dans le 4-3-3 mis en place par Clarence Seedorf, le Parisien va d'abord débuter côté droit, mais son placement évolue vite puisqu'on le retrouve la plupart dans l'axe, voire avant-centre. Alors que le Cameroun peine à amener le ballon jusque dans les 30 derniers mètres, Choupo n'apparaît donc que par bribes au cours de la première période, avec deux actions où il est repris dans la surface dans le premier quart d'heure. Quand il est enfin trouvé en profondeur, la précision n'est pas au rendez-vous et il doit s'excentrer face à Ali Ahamada, le portier adverse.

Bien que dur à trouver dans la surface, c'est pourtant en renard que le capitaine du jour ouvre le score de près dans une action où il avait déjà été sollicité en pivot dans la surface quelques secondes auparavant. En seconde période, les espaces s'ouvrent et Choupo-Moting, désormais totalement axial, est mieux dans le match. Même s'il tarde parfois à donner un peu son ballon, son jeu dos au but fait du bien à son équipe et il sert de point d'ancrage pour ses partenaires. Il sort finalement à 20 minutes de la fin alors que le sort du match est joué.

Joueur(s) lié(s) 


News 

jeudi 25 avril

mercredi 24 avril

mardi 23 avril

lundi 22 avril

dimanche 21 avril

samedi 20 avril

vendredi 19 avril

jeudi 18 avril

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux