Article 

75 minutes sans éclat pour Weah face à l'Angleterre

Publié le vendredi 16 novembre 2018 à 13:08 par Jean Chemarin
Le jeune attaquant du PSG Timothy Weah était titulaire à Wembley jeudi soir lors de la défaite 3-0 de la Team USA face aux Anglais. L'attaquant américain du PSG a disputé 75 minutes, sans se montrer à son avantage.

Timothy Weah a rejoué au football et c'est déjà une bonne nouvelle en soi pour l'attaquant parisien de 18 ans. S'il s'entraîne avec les pros, il n'a plus évolué avec l'équipe première depuis fin août et son dernier match avec la réserve remonte même à fin septembre. Comme lors de la dernière trêve internationale en octobre, Weah était en revanche titulaire jeudi soir avec la Team USA, qui défiait une Angleterre remaniée à Wembley pour la 120e et dernière sélection de Wayne Rooney, entré en cours de match.

Aligné sur le côté gauche de l'attaque américaine au sein d'un 4-2-3-1 puis sur la droite après la pause, Weah n'a pas eu la moindre occasion à se mettre sous la dent, même s'il faut souligner que son équipe n'a globalement pas proposé grand-chose, seul Pulisic se créant une vraie occasion de but à la 24e minute de jeu, juste avant les deux premiers buts anglais de Lingard (25e) et Alexander-Arnold (27e) qui ont plié le match.

Sur son site, ESPN a crédité Weah de la note de 4/10, lui qui a disputé 75 minutes avant d'être remplacé par Kenny Saief. «Isolé, surtout en première mi-temps. Il a perdu le ballon plus d'une fois sur son aile et n'a pas réussi à arriver dans les zones offensives au bon moment», a ajouté le média américain au sujet de sa prestation. A son crédit, on peut tout de même souligner un bon centre en retrait en milieu de seconde période mais le bilan reste maigre pour l'attaquant de 18 ans.

La Team USA affrontera mardi prochain l'Italie de Marco Verratti en amical.

Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

mardi 19 février

lundi 18 février

dimanche 17 février

samedi 16 février

vendredi 15 février

jeudi 14 février

mercredi 13 février

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux