Article 

Domination aux tirs, volume de Meunier et orgie de tacles, OL/PSG (0-1) en 3 stats

Publié le lundi 23 septembre 2019 à 1:03 par Thibaut Brossard
Le PSG s'est très logiquement imposé 1-0 à Lyon face à l'OL dans une rencontre bien gérée. Retour sur trois aspects clés du match : la domination parisienne dans les tirs, le volume de jeu de Meunier et le grand nombre de tacles parisiens.

21 tirs pour Paris, 0 cadré pour Lyon

Avec 21 tirs, le PSG a égalé son meilleur total de la saison (c’était contre Toulouse). Une performance à saluer car l’an passé les joueurs de Thomas Tuchel n’ont dépassé ce chiffre qu’à trois reprises en Ligue 1 et leur moyenne était de 14.8 tirs par match.

7 joueurs ont contribué à ce total mais les trois attaquants du soir (Neymar, Di Maria et Choupo-Moting) en cumulent 17 sur les 21.

Un tiers de ces tirs ont trouvé le cadre (moyenne des 5 premières journées : 43 %), et, surtout, près de la moitié (10 sur 2) ont été contrés par un joueur lyonnais. Un ratio bien supérieur à la moyenne de la saison (15 %) puisqu’en un seul match les tirs du PSG ont été aussi souvent contrés que lors des 5 premiers cumulés (10 des 68 tirs). Cette stat illustre bien la densité mise par Sylvinho dans l’axe de sa défense pour interdire l’accès à la surface de réparation par le centre, et l’impuissance parisienne pendant la majorité du match.

Autre stat relative au tir intéressante, le nombre de frappes cadrées des Lyonnais : 0 (sur 12 tirs pris). Cela ne leur était pas arrivé depuis 2012 (source : Canal +). Pour le PSG, c’est déjà le troisième match de la saison sans tir cadré subi (après Nîmes et Toulouse). L’an passé, cela ne s’était produit qu’une seule fois sur toute la saison de Ligue 1 (contre Guingamp) et la moyenne de tirs cadrés subis était de 3.5 par match. C’est d’ailleurs lors du match à Lyon que les Parisiens avaient « encaissé » le plus de tirs cadrés (10). Un changement qui en dit long sur les nouvelles aptitudes défensives parisiennes cette saison (0.33 but encaissé par match en Ligue 1 en 2019-2020 contre 0.92 l’an passé)

107 ballons touchés par Thomas Meunier

Le site Whoscored recense 107 ballons touchés par Thomas Meunier. Il s’agit de son plus haut total de ses trois dernières saisons et probablement de son record en carrière au PSG (stats de sa 1ère année dans la capitale non disponibles).

C’est d’ailleurs lui qui a le plus touché le cuir du match, devant Gueye (105) et Neymar (90).

Avec ce total de 107, le Belge explose ses stats en la matière puisque sa moyenne 2018-2019 était deux fois moins importante (53.5) ! La dernière fois qu’il avait dépassé les 100 ballons dans une rencontre avec le PSG, c’était en mars 2018 lors d’une victoire à Troyes.

Les boulevards laissés sur les côtés par le bloc lyonnais expliquent en partie ce nombre élevé. On peut aussi y voir la volonté du joueur de démonter qu’il vaut mieux que le 3ème choix au poste d’arrière droit auquel son coach semblait le cantonner.

Il a d’ailleurs fait plutôt bon usage du ballon puisqu’il est crédité de 2 passes clés, de 92 % de réussite aux passes et de 100 % aux dribbles (1 sur 1). Reste, encore en toujours, à être plus précis dans les centres (1/5).

45 tacles parisiens

Whoscored a comptabilisé 45 tacles tentés par les joueurs parisiens dans la victoire à Lyon. Il s’agit du plus haut total en la matière depuis 3 saisons. Le record en 2017-2018 sur un match était de 40, et en 2018-2019 de 42. On est également bien au-delà de la moyenne des 5 premières journées (25.8 tacles tentés) ou des années antérieures.

Même si la définition retenue du tacle est plus large que le traditionnel tacle glissé, on ne peut s’empêcher de voir dans ce chiffre important (d’autant plus avec une possession de 63 %), une intensité et un engagement plus importants qu’auparavant. Ces qualités, qui ont souvent fait défaut par le passé, et qui sont réapparues comme par magie face au Real mercredi, peuvent en effet se traduire par un volume important de tacles.

Comment ne pas y voir aussi l’impact et l’influence de Gana Gueye qui tire lui-même vers le haut cette moyenne (5.5 tacles tentés par match) et dont l’état d’esprit rejaillit également sur ses coéquipiers.

Tous les joueurs de champ titulaires au coup d’envoi, sauf Neymar (chacun son truc…), ont donc tenté au moins 2 tacles. Selon Whoscored, 33 de ces 45 tacles ont été réussis, contre 17 sur 30 pour les Lyonnais.

L’homme du match : Neymar Jr

Avec une évaluation de 8.52 selon le site spécialisé Whoscored, Neymar Jr est de nouveau le meilleur parisien à l’évaluation statistique. Il devance, côté parisien, Di Maria (7.82), Bernat (7.61) et Thiago Silva (7.46). Le gardien lyonnais Lopes est lui crédité de 7.70.

Ce sont principalement ses stats au tir qui permettent à Neymar de récolter cette bonne évaluation. Sur les 7 tirs cadrés parisiens, 5 sont l’œuvre du génial brésilien. C’est dire si le danger était concentré sur un seul joueur. Il était d’ailleurs souvent surveillé de très près par les Gones et a provoqué à lui seul 50 % des fautes adverses (4 des 8 fautes lyonnaises).

Il n’a pas abusé du dribble (3 tentatives) mais son seul succès en la matière va faire le tour du monde puisqu’il a généré un nouveau but venu d’ailleurs.

Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

Aujourd'hui

mardi 15 octobre

lundi 14 octobre

dimanche 13 octobre

samedi 12 octobre

vendredi 11 octobre

jeudi 10 octobre

mercredi 09 octobre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux