Article 

Le PSG devra aussi s'expliquer devant la Préfecture de Paris

Publié le vendredi 9 mars 2018 à 15:30 par Marius Cassoly
Outre la convocation devant l'UEFA, le PSG va aussi devoir s'expliquer devant la Préfecture de Police de Paris concernant les nombreux fumigènes allumés au cours des derniers matches et les divers dysfonctionnement constatés.

Après l'ouverture d'une procédure disciplinaire par l'UEFA, le Paris Saint-Germain va devoir s'expliquer devant la Préfecture de Paris le 15 mars prochain, au sujet de l'utilisation d'engins pyrotechniques au cours des derniers matches au Parc des Princes. 

Le rencontre contre le Real Madrid, où pas moins de 150 fumigènes ont été allumés, est notamment dans le viseur de la Préfecture. Michel Delpuech, préfet de police de Paris, a lui-même adressé un courrier à Jean-Claude Blanc, directeur général délégué du PSG, et rendu pubic par Europe 1 « Cet incident s'inscrit dans une suite regrettable de plusieurs événements similaires, comme le match PSG-Nice, du 27 octobre 2017, à l'occasion duquel une soixantaine d'engins pyrotechniques a été utilisée, malgré le courrier que je vous avais adressé la veille pour faire part de ce risque. Ou plus récemment, la rencontre de votre club avec l'Olympique de Marseille du 25 février 2018, au cours de laquelle 80 fumigènes ont été allumés »

Le préfet de police poursuit son courrier en pointant du doigt le manque de rigueur du club de la capitale lors des contrôles des supporters parisiens à leur entrée dans le stade : « Je dois une nouvelle fois appeler votre attention, sur la responsabilité de votre club dans la prévention de tels incidents. Les dispositifs de filtrage et de palpation de sécurité doivent être mis en oeuvre par vos services avec la plus grande rigueur, les effectifs de la préfecture de police n'étant déployés qu'en assistance. À cet égard, il n'est pas admissible qu'à l'occasion du match contre le Real de Madrid les lignes de palpations aient pu être forcées à deux reprises, permettant à une cinquantaine de supporters de CUP de pénétrer en tribune Auteuil sans avoir subi le moindre contrôle »

Michel Delpuech en profite également pour rappeler à la direction parisienne « toutes les mesures nécessaires » liées à l'inspection du Parc avant les matchs, « afin de déceler d'éventuels lieux de dissimulation de fumigènes et de pots de fumée ». Enfin, le préfet de police partage son inquiétude sur la montée des tensions entre deux groupes de supporters parisiens, K-Soce Team et le Karsud, appelant les dirigeants du club à se rencontrer « dans les prochains jours », afin de faire un point sur la situation. 

Le Paris Saint-Germain s'expliquera donc le jeudi 15 mars prochain devant la Préfecture de Paris. Une semaine plus tard, le 22 mars, ce sera au tour de la commission de la discipline de l'UEFA de trancher, concernant l'utilisation de fumigènes face au Real Madrid.  

Match lié 


News 

Aujourd'hui

mardi 11 décembre

lundi 10 décembre

dimanche 09 décembre

samedi 08 décembre

vendredi 07 décembre

jeudi 06 décembre

mercredi 05 décembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux