Article 

Ollé-Nicolle sur le mercato d'hiver : « Sauf opportunité, cela ne devrait pas bouger »

Publié le vendredi 14 janvier 2022 à 22:50 par Bruno Hermant
Avant le report de la rencontre PSG/Dijon qui devait se jouer dimanche 16 janvier, l'entraîneur Didier Ollé-Nicolle a été interrogé par la presse sur plusieurs points - notamment le mercato d'hiver. Selon le technicien parisien, le groupe ne devrait pas changer, sauf en cas d'opportunité qu'il ne serait pas possible de refuser, réarffirmant également sa volonté d'utiliser Aminata Diallo et Kheira Hamraoui.

Avant la trêve, l'entraîneur du PSG Didier Ollé-Nicolle avait évoqué la possibilité de recruter deux joueuses au milieu de terrain durant la fenêtre de transfert, en cas de départ de joueuses en manque de temps de jeu ou de prêts concédés par le club parisien. Du coup, il a été demandé au coach du club de la capitale où en était la réflexion du club sur ce point. Et l'entraîneur a été dissert : «Le club, Ulrich Ramé et moi, nous regardons ce qu'il y a de possible sur le marché. Mais on a un groupe jeune et évolutif. C'est sûr que c'est une année importante, après l'année dernière où le club a remporté le titre. Mais il a fallu, malgré cette victoire du championnat, beaucoup renouveller l'effectif. Donc l'idée est de travailler dans la continuité. C'est pour cela que je parle plutôt d'intérêt de prolonger les filles qui arrivent en fin de contrat au niveau du groupe. Mon travail, par rapport à ce mercato d'hiver et aussi celui du mois de juin, est de ne pas bouleverser ce groupe. »

Il enchaîne : « S'il y a deux, trois ou quatre joueuses à prendre cet été, ce sera le cas pour avoir une très très bonne équipe française et européenne. Quand je dis cela, je suis très content de mon effectif. Mais aujourd'hui, ce n'est pas comparable avec Lyon en termes de quantité. Avec le retour de leurs blessées et des joueuses prêtées aux États-Unis, elles ont deux équipes internationales. Nous, on en a une seule. Il ne faut pas qu'il y ait de blessées. Il faut continuer à travailler. Il faut que les joueuses majeures de notre effectif au niveau offensif, les Katoto, Baltimore, Geyoro, Diani et compagnie continuent de travailler parce qu'elles restent encore des joueuses jeunes ; ce sont les moments où on travaille, où on progresse, où on va chercher le plus haut niveau. C'est à elles de tirer offensivement l'équipe vers le haut. »

L'entraîneur poursuit donc en concluant : « Pour le mercato d'hiver, je l'avais dit, ca dépendrait des départs ou des prêts. Aujourd'hui, on voit qu'il y a une très grosse stabilité au niveau du groupe. Cela ne devrait pas bouger. Donc, sauf opportunité, l'idée est de ne pas prendre une fille avec un niveau moyen qui puisse empêcher l'évolution de nos jeunes joueuses qui sont prêtes à passer un cap. Je pense à des joueuses comme Cascarino, Le Guilly, Fazer, et même Khélifi, toutes ces filles là. Il ne faut pas qu'il y ait une joueuse de leur calibre qui leur empêche de prendre du temps de jeu ou leur progression. S'il y avait sur le marché une top joueuse qui veut quitter une grosse écurie européenne pour venir jouer au PSG, alors bien sûr, pourquoi pas. Mais aujourd'hui, il n'y a pas de départ majeur et cela se peut que l'on reste avec le groupe qu'on a actuellement. Par rapport à cela, il ne faut pas prendre des joueuses pour prendre des joueuses. On n'empile pas les joueuses. »

Par la suite, le coach parisien a tout de même affirmé que le club comptait bien se servir de trois joueuses qui ont manqué durant cette première partie de saison : « On a le retour de Diallo et d'Hamraoui dans le groupe, qu'on soit clairs. J'attends d'elles des vraies réponses sportives de leur part sur le terrain. Parce que ce sont des joueuses qui étaient montées en puissance et même revenues à la porte de l'équipe de France après de longs moments passés à l'écart en Espagne. Même si Kheira Hamraoui avait été championne d'Europe, elle avait des trous dans le temps de jeu, pareil pour Aminata Diallo avec des blessures. Il faut qu'elles soient dans cette idée de progression et d'apporter un plus et aussi montrer que ce sont des footballeuses et qui doivent nous apporter. Et on a une recrue qui devrait bientôt être à 100 %, c'est Luana, qui n'a pas encore joué un match entier, qui n'a pas été utilisée et qui va être de retour. »


Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.

News 

mardi 24 mai

lundi 23 mai

dimanche 22 mai

samedi 21 mai

vendredi 20 mai

jeudi 19 mai

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux