Article 

Sabaly : «C'était encore insuffisant pour le PSG»

Publié le dimanche 18 septembre 2016 à 20:19 par Philippe Goguet
Prêté par le PSG à Bordeaux, Youssouf Sabaly est revenu sur son été au PSG et notamment la façon dont le club parisien, Emery y compris, a géré son cas.

Après deux ans à Evian puis une saison à Nantes, le jeune latéral droit Youssouf Sabaly est revenu cet été du côté du PSG et il a longtemps été question de le garder comme doublure de Serge Aurier. Il n'en a finalement rien été et il a été reprêté à Bordeaux pour la saison. Il a raconté à Football365 les circonstances de cette intersaison un peu particulières.

Sabaly assure notamment que le club parisien ne lui a jamais fait de promesses à son retour de Nantes : «Non, il n’y a jamais rien d’assuré, même quand il y a un départ d’un joueur à notre poste. Tant que le club ne me disait pas directement qu’il comptait sur moi pour être la doublure ou autre, je ne pensais à rien dans ma tête. J’attendais de voir avec les dirigeants ce qu’il en était pour la saison à venir, pour savoir ce qu’on ferait, si on allait s’orienter vers un prêt et quelles étaient les ambitions du club avec moi.»

Avant de le reprêter, le club a tenu à le faire prolonger jusqu'en 2020 mais le joueur admet qu'il ne voit pas forcément aussi loin avec son club formateur : «On ne parle jamais vraiment de la suite, on parle seulement de la saison à venir. Tout dépend de mes performances et je pense que c’était encore insuffisant. Ils m’ont dit qu’ils allaient recruter un joueur d’expérience comme doublure. Il faut que je continue à travailler et on verra par la suite vers quel objectif s’orienter.»

Cet été, Sabaly n'a fait que le début de la préparation et n'a pas eu le temps de convaincre Unai Emery, Meunier étant déjà en train d'arriver. Et selon lui, il était dur de convaincre un coach qui débarquait à peine : «C’est difficile, parce que je ne l’ai pas côtoyé suffisamment longtemps. Il venait d’arriver, il devait observer pas mal de joueurs. Il ne peut pas se faire un jugement clair sur aussi peu de temps.»

Cette saison, le latéral droit de 23 ans s'éclate à Bordeaix mais il reviendra en fin de saison et sa polyvalence pourrait possiblement lui offrir la succession de Maxwell, une solution qui ne lui plaît pas forcément beaucoup : «Je ne sais pas. La polyvalence, c’est un atout, mais c’est uniquement pour dépanner maintenant. Je suis droitier, j’ai toujours eu envie de jouer à droite. Les événements ont fait que j’ai évolué à gauche, ça a été bénéfique pour moi, mais l’objectif est de jouer à droite et d’y rester.»

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

vendredi 18 juin

jeudi 17 juin

mercredi 16 juin

mardi 15 juin

lundi 14 juin

dimanche 13 juin

samedi 12 juin

vendredi 11 juin

jeudi 10 juin

mercredi 09 juin

mardi 08 juin

lundi 07 juin

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux