Article 

Les adversaires possibles du PSG : l’Atlético Madrid, une identité de jeu à éviter ? (2/6)

Publié le samedi 14 décembre 2019 à 17:13 par Hugo Lou Yus
Le PSG connaîtra lundi son adversaire en huitième de finale de la Ligue des Champions et voici une petite présentation des six possibles opposants parisiens. Deuxième épisode avec l'Atlético Madrid, équipe atypique à l'identité fortement inspirée du caractère de son volcanique entraîneur Diego Simeone.

La forme du moment : 

Classement : 7ème de Liga / 2ème de sa poule derrière la Juventus

Habituelle troisième force du championnat espagnol, l’Atlético Madrid connait un début de saison assez compliqué. L’équipe de Diego Simeone a énormément perdu en qualité ainsi qu’en expérience avec les départs de Griezmann, Rodri ou encore l’ex-capitaine Diego Godin. C’est donc assez logiquement que, malgré de nombreuses arrivées pour pallier les départs, le club madrilène a du mal et reste sur seulement deux victoires sur les neuf dernières rencontres (toutes compétitions confondues).

L’entraîneur Diego Simeone est quant à lui toujours bien présent. Le coach a depuis des années instauré une identité de jeu à l’Atlético basée sur la « grinta » même si elle est moins présente qu'à l'époque des Tiago et autres Gabi. Le club espagnol ne sera pas là pour pratiquer un style de jeu offensif s’il venait à affronter le PSG et l’équipe essaiera par tous les moyens de tuer le rythme des rencontres, tout ce que Paris n’aime pas. 

Ce qui en ferait un bon tirage : 

Pendant le mercato d’été les nombreux départs ont réellement affaibli l’effectif du club madrilène et les Madrilènes ont un énorme problème d'efficacité offensive depuis le départ de Griezmann. L'Atlético n'a marqué que 16 buts en 16 journées de championnat et 8 en 6 matches de Champions League. C'est donc à peine plus d'un but par match en moyenne, un rythme offensif qui rend compliqué chaque match puisque l'Atlético n'a aucune marge.

Joueurs en forme et à surveiller : 

L’Atlético Madrid dispose d’un milieu très solide avec Partey, Saul Ñiguez et Koke dont le premier cité est désormais est le leader, les deux autres membres historiques de l'entrejeu peinant depuis maintenant un certain temps. Le jeune Joao Felix (20 ans), arrivé cet été pour 120 millions d’euros, s’est vu confier la lourde de tâche de remplacer Antoine Griezmann. Si personne ne doute de son talent, le jeune international portugais a quelques difficultés pour le moment à s’intégrer mais il reste tout de même l’un des principaux talents offensifs d’Atlético dont le plus gros souci se trouve au moment de conclure, Morata étant pour le moins irrégulier. Heureusement pour elle, cette équipe a aussi la particularité de bien défendre et dispose de l’un des meilleurs gardiens du monde avec Jan Oblak.

L'équipe-type :

En attendant le mercato d'hiver au cours duquel un renfort pourrait débarquer en attaque afin de régler les soucis d'efficacité, le onze-type de Diego Simeone est le suivant : Oblak - Trippier, Felipe, Giménez ou Hermoso, Renan Lodi - Saúl, Thomas, Koke, Correa - João Félix, Morata

Les autres adversaires possibles du PSG :

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.


News 

Aujourd'hui

mardi 27 octobre

lundi 26 octobre

dimanche 25 octobre

samedi 24 octobre

vendredi 23 octobre

jeudi 22 octobre

mercredi 21 octobre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux