Article 

Ollé-Nicolle avant Breidablik/PSG : « On est très très motivés et très ambitieux »

Publié le mercredi 6 octobre 2021 à 12:50 par Bruno Hermant
Avant de démarrer la nouvelle formule de la Ligue des Champions féminine face au club islandais de Breidablik, l'entraîneur du PSG Didier Ollé-Nicolle s'est exprimé lors de la conférence de presse d'avant-match. Le technicien parisien a affiché son ambition, tout en montrant également beaucoup de respect pour l'équipe adverse, qui s'est facilement qualifiée pour cette phase de poules.

La préparation de la rencontre : 

« On a pu préparer ce match, on a eu trois jours. On devait jouer dimanche, mais le match a été remis. Cela nous a donné un peu plus de temps pour préparer le match. On est arrivés aujourd'hui, on va faire notre dernière séance cet après-midi pour bien préparer le match pour demain soir. »

Le format de la compétition pour le développement du foot féminin : 

« On est tous bercés par la Champions league masculine depuis de nombreuses années. C'est ce qui fait rêver, remplir les stades, ça permet de voir des grands joueurs. Une compétition longue qui dure toute la saison. Ça a été créé par l'UEFA, c'est un pas en avant pour le développement du football féminin. Cela nous permet d'avoir plus de matchs de Champions League. Cela nous permet de découvrir différents footballs, différentes cultures, même si le PSG a déjà affronté Breidablik. Et de faire découvrir aussi le football féminin français à d'autres cultures. Et sur le plan purement sportif, de la compétition, du foot en général, je pense que c'est une vraie avancée, avec l'approche des médias, du développement en termes d'image. Et cela permet aux grandes équipes européennes, dont le PSG fait partie, mais je pense aussi à Lyon, Barcelone, Chelsea, de se confronter, de découvrir d'autres équipes, d'autres pays. »

L'ancienne confrontation qui sert de base pour préparer la rencontre ? :

« Non pas du tout, je n'ai pas regardé parce que depuis deux ans, les choses ont évolué dans les deux équipes. Par contre, j'ai regardé un ou deux matchs de Breidablik lors des tours préliminaires pour se qualifier pour la Champions League, notamment contre les Croates d’Osijek. J'ai regardé aussi bien sur des images de leurs derniers matchs de championnat et de la Coupe d'Islande la semaine dernière. Moi, j'arrive dans le football féminin, je tiens à plus travailler sur mes idées, notre fonctionnement plutôt que de m'asseoir sur l'historique ou sur le passé. Ce qui est important pour nous est de continuer ce qui a été mis en place depuis trois mois, en termes de travail. Avec beaucoup de respect, on l'a évoqué avant, pour la Champions League, pour ce niveau qui progresse, et j'ai beaucoup de respect pour cette équipe de Breidablik, qui fait de très bons résultats, en championnat, en coupe et en Champions League, sachant qu'elles ont marqué 18 buts et seulement 2 encaissés durant cette phase de qualification. »

Comment gérer une arrivée dans une équipe remaniée avec une compétition aussi importante à gérer ? : 

« Au départ, il y a eu beaucoup de nouvelles joueuses, on a une douzaine de recrues, donc ça suppose autant de départs. On a eu beaucoup de recrues qui sont arrivées avec du retard, du fait des Jeux Olympiques, il fallait que cette épreuve se fasse et que les joueuses puissent se reposer après. Cela a tronqué notre première partie de préparation jusqu'à notre stage et notre tournoi aux États-Unis où on a pu avoir tout le monde. On a pu commencer les fondamentaux de notre équipe. Il n'y a pas eu trop de difficultés, puisqu'on a la chance d'avoir un groupe très sain, qui s'est bien entendu rapidement. 

On a beaucoup travaillé avec beaucoup de jeunes joueuses au départ. Et quand tout le monde est arrivé, on a vu une quinzaine d'internationales A partir en sélections, voire plus avec les Canadiennes qui ne sont pas parties en sélection, cela prouve aussi que ce sont des filles d'expérience. Et malgré tous ces changements, on se rend compte qu'on a 8/10 joueuses qui sont actuellement dans le corps de l'équipe, dans les 15/16 joueuses de base, qui étaient là, qui ont gagné le titre l'an dernier, qui sont internationales, pratiquement toute l'attaque et le milieu de terrain, c'est important en termes de combinaison et de jeu. Et les joueuses qui nous ont rejoints en défense, ce sont des joueuses d'expérience. Elles se sont mises au diapason. Et je trouve que depuis notre début de saison, l'amalgame a pris vite et bien. »

L'ambition du PSG dans cette compétition avec un groupe à portée : 

« On est très très motivés et très ambitieux. On est excités à l'idée de démarrer cette nouvelle formule. On doit aussi, par rapport à ce qu'on sait du foot, de l'expérience, être respectueux, parce que tous les matchs vont être difficiles. Je sais pertinemment que le match de demain (ce soir) sera très dur contre Breidablik, c'est une équipe qui a eu de bons résultats, qui s'est qualifiée facilement, avec une bardée d'internationales A. Et que leur équipe nationale pose beaucoup de soucis aux autres nations. On s'attend à un match sérieux. À l'inverse, que ce soit en championnat et en Coupe d'Europe, on a l'ambition d'aller le plus loin possible. Mais cela passe par une remise en cause, beaucoup de travail, d'humilité, mais aussi de progression. Parce que quand on est sportif de haut niveau, on a toujours envie de progresser.

En championnat, il peut y avoir une équipe qui vient s'immiscer dans la bagarre, mais le gros de la bagarre, ce sera contre Lyon, même si Montpellier, Bordeaux ou le PFC sont de bonnes équipes et qu'elles peuvent faire de bons parcours. Tout peut arriver, il faut aussi respecter ça. Au niveau européen, il y a 7/8 très bonnes équipes, on le voit au niveau des footballs émergents au niveau féminin comme l'Espagne, l'Italie, en plus de l'Angleterre, l'Allemagne, la Suède, il y a de très bonnes équipes, il y en aura de plus en plus et c'est très bon pour le développement du football féminin. »

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.


News 

Aujourd'hui

dimanche 24 octobre

samedi 23 octobre

vendredi 22 octobre

jeudi 21 octobre

mercredi 20 octobre

mardi 19 octobre

lundi 18 octobre

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux