Article 

L'approche, le plan de jeu, le statut de favori, l'infirmerie, etc, la conf' complète de Pochettino avant PSG/Bayern

Publié le lundi 12 avril 2021 à 16:36 par Fouzia
C'est un Mauricio Pochettino toujours aussi serein qui s'est présenté en conférence de presse à la veille de PSG/Bayern. Respectueux des forces adverses mais aussi bien conscient des forces de son équipe, le coach argentin a longuement évoqué le contexte de ce quart de finale retour, comparant au tour précédent contre le Barça quand il l'estimait nécessaire. Il a aussi évoqué l'infirmerie.

Au match aller, vous avez beaucoup souffert sur les côtés. Est-il possible de bien défendre sur les côtés et dans l’axe en même temps ?

« Je crois que l'une des plus grandes qualités de cette équipe du Bayern Munich est sa façon de jouer sur les ailes. C’est clair que nous avons souffert mais nous avons gagné le match, et c’est ce que nous devons faire lors du prochain demain : gagner de nouveau et corriger certaines choses dans le jeu, puisqu’on peut toujours faire mieux. Comme l’a dit Presnel plus tôt, nous jouons contre la meilleure équipe du moment en Europe, et même dans le monde. »

Tactiquement comment abordez-vous ce match, cette avance d’un but ?

« Nous savons comment joue le Bayern et je ne crois pas qu’ils changeront de style »

« Nous savons comment joue le Bayern et je ne crois pas qu’ils changeront de style ou de philosophie demain, tout comme nous conserverons nos idées. Après, il est évident que dans ce match, l’une des deux équipes finira par dominer l’autre dans ce domaine mais pour parler précisément de tactique, il nous faudrait des heures. Finalement, je pense surtout que les deux équipes respecteront leurs idées, et les principes directeurs qui les définissent depuis maintenant pas mal de temps. »

Au tirage, Benjamin Pavard disait que cette confrontation, c’était du 50-50. Aujourd'hui, l'est-ce toujours pour vous ?

« Oui, pour moi, c'est toujours une confrontation qui peut voir l'une ou l'autre des deux équipes se qualifier. Nous respectons beaucoup le Bayern parce que c'est la meilleure équipe du monde aujourd'hui et il faut toujours avoir beaucoup de respect pour une équipe de super champions comme la leur. Au-delà de ça, nous chercherons à les battre. L’un ne va pas sans l’autre. Nous avons toujours du respect pour nos adversaires mais avec la volonté de s'imposer sur le terrain. »

Des nouvelles de Marquinhos, forfait ? 

« Pas encore. Nous verrons demain comment il se sent. En principe, il pourrait être de retour dans le groupe. En revanche, il est certain qu’il ne pourra pas être titulaire. Mais nous verrons demain s’il peut être au moins sur le banc. »

Tous les matches de référence du PSG cette saison ont eu lieu à l’extérieur. Que faut-il changer pour en avoir un à domicile demain ?

« C’est vrai et c’est une question à laquelle il est très difficile de répondre. Pour comprendre la différence de performance entre domicile et extérieur, il faudra revoir tout ça à la fin de la saison. »

Verratti et Florenzi pourront-ils débuter demain ?

« Nous n’avons pas encore choisi les titulaires. Pour Marco, comme je l’ai dit précédemment, il sera difficile de le faire débuter. Et pour Florenzi, nous devons encore attendre le résultat des analyses le concernant. »

Comment ne pas revivre la domination du Bayern sur votre équipe comme à l’aller ? Paredes et peut-être Verratti peuvent-ils aider à garder un peu plus le ballon ?

« Nous devons avoir une approche différente de celle montrée face à Barcelone »

« Je pense que ce n’est pas une question de noms de joueurs. À domicile contre le Barça, surtout en première mi-temps, nous avions eu beaucoup de difficultés à garder le ballon, avec Paredes et Verratti dans l’équipe. C’est davantage une question d’attitude collective. Nous devons avoir une approche différente de celle montrée face à Barcelone et comprendre que nous devons non seulement défendre mais également viser la possession de balle pour défendre, attaquer et faire mal à l’adversaire. C’est de nouveau notre défi demain, après le résultat positif obtenu à l’aller à l’extérieur. »

31 tirs subis à l’aller...

« Pas 31 tirs mais 31 tentatives, ce qui n’est pas la même chose. Il ne faut pas confondre. »

Vous parliez d’attitude collective à l’instant. Finalement, l’essentiel du travail et du danger pour demain n’est-il pas psychologique ? Faut-il rappeler aux joueurs, comme après l’égalisation à 2-2 à l’aller, qu’il faut toujours croire en son destin ? 

« Barcelone c’est du passé. Le Bayern est différent : c’est actuellement la meilleure équipe au monde »

« Oui, j’ai parlé d’attitude collective au moment de se rendre disponible dans le jeu mais il y a aussi l’aptitude. Et il faudra les deux demain : attitude et aptitude. Par ailleurs, Barcelone c’est du passé. Le Bayern est différent : c’est actuellement la meilleure équipe au monde. Il est évident qu’elle nous imposera des situations difficiles. Nous devrons alors montrer force, solidarité et capacité à gérer ces moments compliqués que nous avons déjà connus à Munich. »

Cela vous dérange-t-il qu’on parle d’exploit, surtout en France, si vous arrivez à vous qualifier alors que vous avez aussi une équipe compétitive ? 

« Non, cela ne me dérange pas. Je pense qu’il y a toujours un favori. En théorie, c’est toujours le champion. Ici, il s’agit du champion en titre et champion du monde qui a gagné 6 titres ces derniers mois. Il faut respecter les vainqueurs. Nous, nous sommes candidats au titre. On pourrait en citer nombre d’autres, et aussi analyser les circonstances dans lesquelles nous nous sommes retrouvés à jouer ces matchs éliminatoires. Mais en tout cas, cela ne me dérange pas. Si cela arrive, ce serait quelque chose d’important pour le club d’arriver en demi-finales de Ligue des Champions. L’ambition du PSG est de gagner chaque compétition qu’il joue mais ce serait évidemment très important de battre le Bayern. »

Un mot sur Icardi et Kean ? 

« Mauro ne sera pas dans le groupe demain mais Kean si, même si nous n’avons pas encore décidé de la composition de l’équipe. »

Que pensez-vous du rôle de Kimpembe au sein de la défense et de l’équipe ?

« C’est un joueur important issu du centre de formation. Il montre les valeurs de ce club, l’identité du Paris Saint-Germain, il aime le PSG. C’est un joueur d’une immense qualité, un joueur très important de l’équipe. »

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Match lié 


News 

Aujourd'hui

dimanche 16 mai

samedi 15 mai

vendredi 14 mai

jeudi 13 mai

mercredi 12 mai

mardi 11 mai

lundi 10 mai

dimanche 09 mai

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux