Article 

Neymar Pai répond à Dupraz

Publié le jeudi 11 février 2021 à 23:24 par Philippe Goguet
Alors que Pascal Dupraz en a remis une couche sur Neymar et ses blessures au lendemain de Caen/PSG, c'est le père de Neymar qui a répondu aux propos de l'entraîneur de Caen.

Entraîneur vaincu 1-0 par le PSG mercredi soir, Pascal Dupraz n'avait pas hésité à tacler Neymar après la rencontre au micro d'Eurosport, juste après s'être payé l'arbitre du 32e de finale de Coupe de France ayant opposé les deux clubs. Après avoir déversé sa bile sur Jérôme Miguelgorry, il est vrai auteur d'un match assez moyen pour être gentil, le coach de Caen avait rajouté un très classe « Je ne vais pas pleurer, je laisse ça à Neymar. »

Des propos qui ont même traversé l'Atlantique puisque largement commentés au Brésil, pays de Neymar. Le milieu offensif du PSG y avait fait allusion dans son post Instagram après sa blessure mais c'est son père, très impliqué dans sa carrière, qui a carrément répondu à Pascal Dupraz via son compte Instagram : 

« Oui mon fils doit réellement pleurer, mais pas à cause de ce que vous imaginez monsieur.
D'après moi, il doit pleurer parce qu'il existe des entraîneurs comme vous, des arbitres de ce niveau, des ligues négligentes, des journalistes partiaux et lâches.
Oui, il doit pleurer.
Mais nos pleurs et les siens, de mon fils, de l'athlète, de la magie du football, vont durer encore une nuit, et après cela il se lèvera de nouveau, comme d'habitude, pour les vaincre. »

Avant même cette réponse de Neymar Pai, Pascal Dupraz avait remis une couche dans ce dossier au micro de RMC : « Je revendique cette phrase qui est dite sans animosité. Il se plaint de prendre des coups alors qu’il chambre balle au pied parce que c’est un artiste. Il est malin, il en rajoute, il provoque, quelque fois il subit et obtient des fautes. Ce qui m’ennuie, c’est qu’il est dans la provocation et l’invective. C’est tout, c’est juste ce qui m’embête. Je suis éducateur, responsable et mature, je coache de jeunes joueurs. Il faut qu’ils apprennent à se faire respecter. J’espère avoir un jour l’honneur et le plaisir de révéler un joueur de la trempe de Neymar. Je lui conseillerai de se comporter comme le faisait Michel Platini ou Johan Cruyff, des artistes qui avaient du caractère mais qui n’en rajoutaient pas. »

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

Aujourd'hui

mardi 13 avril

lundi 12 avril

dimanche 11 avril

samedi 10 avril

vendredi 09 avril

jeudi 08 avril

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux