Article 

Neymar doublement décisif avec le Brésil et agacé par les critiques

Publié le vendredi 10 septembre 2021 à 11:00 par Arthur Verdelet
Devenu meilleur buteur brésilien de l’histoire des éliminatoires pour la Coupe du Monde avec son 12e buti, Neymar s’est une nouvelle fois montré décisif face au Pérou (2-0) avant de prendre un carton jaune évitable et entraînant sa suspension pour la prochaine rencontre avec la Seleçao.

Titularisé en attaque au côté de Gabigol dans le 4-4-2 mis en place par Tite, Neymar est directement impliqué sur les deux buts de son équipe face au Pérou (2-0), mais n’a pas encore livré la meilleure version de lui-même. Sa prestation est tout de même bien plus encourageante que celle face au Chili (1-0) quelques jours plus tôt et lui a permis d'évoquer les critiques l’entourant.

Neymar passeur et buteur

Neymar est en effet à l’origine de l’ouverture du score d’Everton Ribeiro (14e). Après avoir récupéré le ballon dans les pieds d’un Péruvien, le numéro 10 du PSG a bien servi en retrait son compatriote et ami, déjà buteur face au Chili la semaine passée. Bien plus présent dans le jeu, malgré un déchet important (23 ballons perdus), l’Auriverde a été récompensé de ses efforts par un but de renard des surfaces consécutif à une frappe repoussée du premier buteur de la rencontre.

Le « chef d’orchestre de l’équipe nationale brésilienne » comme le désigne Gauzach, le notant 7.5, a plutôt satisfait les médias locaux. Malgré son nouveau record, Neymar a néanmoins un peu moins séduit Globo Esporte, le gratifiant d’un 7 : « Victime d'une faute sur l’action du but d'Everton Ribeiro, il a également subi quelques coups avant d'inscrire son 12e but pour la Seleção en qualifications. Record du Brésil. Il a reçu un carton jaune à la fin et est suspendu contre le Venezuela. »

Des critiques injustifiées et constantes selon lui

Le joueur s’est ensuite agacé des critiques constantes le ciblant au micro de TV Globo, puis s’en est amusé sur les réseaux sociaux : « J’ai battu un record (en devenant meilleur buteur des éliminatoires avec 12 réalisations, dépassant Zico et Romario), je suis aussi le meilleur passeur avec le maillot du Brésil et bientôt, si Dieu le veut, vais dépasser Pelé. En fait, je ne sais pas ce que je dois faire de plus avec ce maillot pour mériter plus de respect. Mais bon, c’est normal, je suis habitué aux critiques, les vôtres, celles des médias, des journalistes. »

Avec ce nouveau succès, le huitième consécutif en qualifications à la Coupe du Monde 2022, le Brésil (24 points) conforte sa place en tête de la zone Am-Sud avec six points d’avance sur les Argentins (18 points) dans l’attente du sort de la rencontre entre les deux équipes, arrêtée au bout de quelques minutes à peine dimanche dernier.

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

samedi 25 septembre

vendredi 24 septembre

jeudi 23 septembre

mercredi 22 septembre

mardi 21 septembre

lundi 20 septembre

dimanche 19 septembre

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux