Article 

Augustin sur le PSG : «Nous nous sommes quittés en bons termes»

Publié le samedi 21 octobre 2017 à 17:02 par Philippe Goguet
Désormais bien installé du côté de Leipzig, Jean-Kevin Augustin est revenu sur son départ du PSG l'été dernier et l'explique de façon simple : il avait besoin de jouer, le PSG était prêt à le vendre, et tout le monde est donc content.

Pur produit de la formation parisienne, l'attaquant Jean-Kevin Augustin a choisi l'exil l'été dernier et le PSG l'a transféré du côté du RB Leipzig, le club qui monte en Bundesliga. En Allemagne, le Français de 20 ans a vite trouvé sa place dans le 4-4-2 local et il a même marqué cette semaine son premier but en Ligue des Champions contre le FC Porto. Dans le Leipziger Volkszeitung, il est revenu sur son intégration à Leipzig mais aussi sur son départ de Paris.

Transféré pour 16M€ (dont ou plus 3M€ de bonus selon les sources), Augustin s'explique sur les raisons qui l'ont poussé à partir : «Il n’y a qu’une seule raison : parce que je ne pouvais pas avoir de temps de jeu. Jetez un œil à l’équipe : il est extrêmement difficile de devenir un joueur important à Paris. Nous nous sommes quittés en bons termes. Je souhaite le meilleur à Paris. Je joue maintenant à Leipzig dans un club fantastique, j’ai du temps de jeu, je veux aider à atteindre les objectifs.» 

Sous contrat jusqu'en juin 2018, Augustin ne souhaitait pas prolonger à Paris et Antero Henrique avait alors bouclé une vente express avec le RB Leipzig, la rumeur d'un départ apparaissant quelques heures à peine avant l'officialisation. Dans la presse, Augustin confirme toutefois que le club de Red Bull n'était pas la seule possibilité : «Oui, il y avait d’autres offres. Mais Ralf Rangnick (manager de Leipzig) avait contacté mon conseiller très tôt. Maintenant, je suis là, et convaincu que c’est le bon chemin.»

Avec 4 buts et 2 passes décisives en 9 matches disputés (et seulement 543 minutes), Augustin s'est effectivement parfaitement adapté et sa saison est seulement ternie par son expulsion récente de l'équipe de France Espoirs suite à une altercation avec le sélectionneur Sylvain Ripoll. Pour autant, l'attaquant de 20 ans vise toujours l'équipe de France : «Tout le monde rêve de jouer pour son pays, moi aussi. Je dois continuer à travailler dur, à faire mes preuves. Je dois continuer à aider l’équipe à marquer des buts. Comme ça, si je suis un jour appelé, ma seule réponse sera : "je suis prêt" »

NB : Traductions par FootMercato.

Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

mercredi 20 février

mardi 19 février

lundi 18 février

dimanche 17 février

samedi 16 février

vendredi 15 février

jeudi 14 février

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux