Article 

Aurier : «À partir du moment où je me suis excusé...»

Publié le dimanche 3 décembre 2017 à 21:04 par Philippe Goguet
Serge Aurier était l'invité du Canal Football Club ce dimanche soir et il est, forcément, revenu sur son départ du PSG. Il explique que la situation était devenue irrespirable mais rappelle qu'il s'est excusé à chaque impair

Quelques mois après son départ du PSG pour Tottenham Hostpurs, Serge Aurier était de retour en France puisqu'il était l'invité du Canal Football Club ce dimanche soir. L'ancien Parisien n'a pas caché qu'il a toujours des contacts avec l'effectif actuel, même s'il ne voit pas forcément les rencontres de ses ex-partenaires :«Cela m'arrive de regarder des matches parfois mais ce n'est pas toujours facile. Le match de Strasbourg, j'ai vu les 9 dernières minutes mais je les suis et j'ai toujours pratiquement tout le monde (au téléphone).»

Il est surtout revenu sur les raisons de son départ : «Je ne pouvais plus rester dans le sens où on me jugeait plus sur mes performances sur le terrain. Comme je l'ai dit, quand j'étais bon, on disait que j'étais normal et j'étais moyen quand j'étais moins bon. Au bout d'un moment, quand c'est comme ça et que tu comprends comment cela se passe, tu es obligé d'aller voir ailleurs. Moi, j'étais préparé à tout ça car je suis dans le milieu du foot depuis longtemps, j'ai commencé à 16 ans, donc je connais un peu comment cela se passe. Mais le plus difficile, c'est pour ma famille qui ne connaît pas les codes du foot, seulement le nom des joueurs. Quand j'ai senti qu'ils n'étaient pas bien, c'était le moment pour moi de partir et c'était la meilleure solution.»

«Je suis quelqu'un d'intelligent même si cela ne paraît pas être le cas.»

Relancé quant au fait qu'il s'est peut-être perdu à Paris, il réfute cette version, à sa façon : «A partir du moment où je me suis excusé quand c'était le moment... Je suis conscient quand même, je suis quelqu'un d'intelligent même si cela ne paraît pas être le cas. Mais j'ai toujours fait des choix importants et intéressants dans ma carrière. Au bout d'un moment, tu prends conscience que ces choses sont difficiles pour les jeunes qui sont fans de nous et nous regardent. Mais à partir du moment où je me suis excusé...»

«Au départ, je voulais partir puis j'ai réfléchi quand l'offre de (prolongation de) contrat est arrivée.»

Il est encore lancé sur ses aventures extra-sportives à Paris et répond sur les conséquences : «J'étais préparé à ça, mais pas ma famille. Je suis revenu (après Periscope) et j'ai fait ce que j'avais à faire. Mais c'est pour ma famille que j'ai décidé de partir, ils ne se sentaient plus dans un confort. Si j'ai voulu continuer à jouer avec le PSG ? Oui, bien sûr. J'ai joué dans le club de mon coeur, je viens de Sevran, c'est à côté et jouer dans son club de coeur comme parisien, il n'y a pas mieux. Cela ne m'aurait pas dérangé (de continuer à Paris). Au départ, je voulais partir puis j'ai réfléchi quand l'offre de (prolongation de) contrat est arrivée puis je me suis dit que ça ne servait à rien.»

Interrogé sur les réseaux sociaux, un mode de communication qui a fait très mal à Aurier, il se montre très philosophe : «Je suis obligé de prendre du recul sur tout ça. Et je ne suis pas constamment avec mon téléphone en train de faire n'importe quoi mais je fais attention. Je sais les dégâts que cela peut faire.»

Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

mercredi 13 décembre

mardi 12 décembre

lundi 11 décembre

dimanche 10 décembre

samedi 09 décembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux