Article 

Ongenda : « Je reste un inconditionnel du PSG »

Publié le jeudi 28 novembre 2019 à 19:48 par Hugo Lou Yus
Ancien joueur du PSG entre 2006 et 2017 et annoncé comme un des joueurs les plus talentueux du centre de formation du club, Hervin Ongenda est revenu sur son aventure parisienne lors d’un entretien accordé à Foot Mercato. Désormais en Roumanie, il reste attaché au club parisien.

Membre de la génération 1995 comme Kimpembe et Rabiot, il était l’un des joueurs les plus prometteurs du centre de formation à l’arrivée de QSI mais Hervin Ongenda n’a finalement jamais réussi à confirmer les promesses misées sur lui. Après deux passages ratés en Hollande et en Espagne, il évolue aujourd’hui en Roumanie du côté du FC Botosani, un club qui lui a permis de retrouver confiance et où il espère pouvoir se relancer. 

Interrogé sur ses années parisiennes par FootMercato, le joueur franco-congolais est revenu dans un premier temps sur ses débuts, lancé par un certain Carlo Ancelotti : « J’étais très content … Avec son staff, il m’avait impressionné niveau travail, et dans sa communication avec les joueurs. Quelle que soit ta place dans le groupe, jeune ou ancien, il te parle de la même façon. » La même année, Hervin Ongenda brillait lors du Trophée des Champions 2013 contre Bordeaux, un souvenir qu’il n’oubliera jamais : « franchement, c’était une sensation inexplicable tellement c’était fort. »

Lors de la saison 2013/2014, Hervin Ongenda était régulièrement appelé dans le groupe du coach de l’époque, Laurent Blanc. Une relation que le numéro 10 du FC Botosani appréciait et lui a permis de connaître l’équipe de France Espoirs en octobre 2013, « c’était une bonne expérience. J’ai joué une vingtaine de minutes. Le deuxième match, j’étais en tribunes. Je ne tire que du positif de cette expérience. »

Un départ sur un goût d’inachevé

Pendant l’été 2014, le jeune espoir est prêté au Sporting Bastia alors dirigé par un Makelele qu'il a connu à Paris, un départ qui s’avèrera compliqué, tout comme son retour un an plus tard dans le club de la capitale : « J’étais dans le groupe, sans vraiment en faire partie. C’était compliqué, très compliqué. Je jouais beaucoup avec la réserve (8 buts en 16 matches en National 2). Là-haut, c’était bouché, il n’y avait pas de place. »

Deux ans plus tard, le joueur n’entre plus dans les plans du PSG et est transféré définitivement, une décision qui aura été très difficile à avaler : « Ce qui a été dur pour moi, c’est comment j’ai quitté Paris. Dans une incompréhension totale. Moi, si j’avais pu rester toute ma vie à Paris, je serais resté toute ma vie à Paris. » 

Son départ a laissé un goût d’inachevé au vu de son talent affiché étant plus jeune et Ongenda comprend les personnes qui parlent de cela, estimant qu’il aurait pu gérer certaines choses différemment : « Tu apprends à voir comment ça se passe, savoir ce qui est bon ou pas pour toi. Il y a beaucoup de choses que je n’ai pas bien faites. Je reste un inconditionnel du PSG, ça, ça ne changera jamais. Jamais. »

Pendant son entretien, l’attaquant est également revenu sur deux de ses anciens coéquipiers du centre de formation, Presnel Kimpembe ainsi qu’Alphonse Areola, qui ont aujourd’hui réussi à s’intégrer dans l’effectif du PS : « J’étais content, très content pour eux, ce sont des personnes qui méritent. De pouvoir les voir jouer des matches importants, jouer souvent, ça ne peut que me rendre heureux et fier. Ça ne me laisse aucun regret, loin de là. J’ai vécu beaucoup de choses très vite, très tôt. J’ai grandi. Je me sens très bien dans ma vie. »

Joueur(s) lié(s) 


News 

mardi 10 décembre

lundi 09 décembre

dimanche 08 décembre

samedi 07 décembre

vendredi 06 décembre

jeudi 05 décembre

mercredi 04 décembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux