Article 

A l'heure d'être jugé par l'UEFA, le PSG se dit «dans une position de force pour attirer les marques»

Publié le lundi 17 septembre 2018 à 19:41 par Philippe Goguet
A l'heure où la chambre de jugement de l'UEFA doit évoquer le cas du PSG ce mercredi, le club parisien reste confiant quant à sa capacité à attirer des sponsors afin d'être dans les clous du fair-play financier.

La presse française l'avait évoqué au cours des derniers jours et l'UEFA a récemment confirmé qu'une réunion interne avait lieu ce mercredi concernant le PSG et l'enquête qui a été réouverte récemment à propos du fair-play financier. Alors que la chambre d'instruction de contrôle financier des clubs (ICFC) avait décidé fin juin de classer le cas du club parisien après de nombreux mois d'enquête, la chambre de jugement a décidé du contraire quelques semaines plus tard, annonçant un «réexamen» du dossier.

Ce mercredi, c'est du côté de Nyon que l'instance en question doit se réunir comme l'a confirmé une source proche du dossier à l'AFP récemment. Paris ne sera pas le seul club au programme comme l'a dévoilé ESPN ce lundi mais forcément le cas dont la décision sera la plus attendue. Il faudra toutefois attendre un peu pour l'avoir puisque l'UEFA ne devrait la communique que «quelques jours plus tard» a déjà fait savoir l'instance. Ce sont les saisons 2014 à 2017 qui vont être étudiées mais l'UEFA encourage depuis de nombreux mois le PSG à diversifier ses revenus suite aux arrivées l'an passé de Mbappé et Neymar.

Un sponsor maillot à trouver le plus rapidement possible

La plus grosse des quêtes du PSG concerne aujourd'hui son sponsor maillot, le partenariat avec Emirates s'arrêtant en juin 2019. Il est déjà acquis que la compagnie aérienne ne va pas prolonger et le temps presse côté Paris. Comme le dévoilait L'Equipe il y a une semaine, l'équipementier Nike a en effet demandé au club de trouver le futur sponsor avant le mois de décembre afin de pouvoir ensuite lancer la production des maillots de la saison prochaine. Or, Paris cherche un sponsor capable de payer autour de 60M€ par an pour apparaître sur le devant sa précieuse tunique, une somme non négligeable.

Auprès de l'AFP, le directeur du sponsoring du PSG Marc Armstrong n'a pas confirmé le montant recherché mais il a fait le point et s'est montré rassurant : «Nous avons beaucoup de discussions, c'est tout ce que nous pouvons dire pour l'instant. Mais nous sommes dans un marché où il y a beaucoup d'intérêt. Nous parlons avec de nombreuses marques qui recherchent un tel espace (publicitaire). Nous parlons avec des marques provenant des quatre coins du monde. Nous avons été en Chine récemment mais aussi dans plein d'autres endroits. Pour un atout aussi important, un actif aussi valorisé, il y a des intérêts dans le monde entier. »

Dans cette quête de la perle rare, le PSG peut au moins compter sur des joueurs particulièrement attirants comme l'a ensuite expliqué l'ancien vice-président de la NBA pour l'Europe : «Nous avons les deux joueurs les plus chers de l'histoire du foot, Neymar et Mbappé, qui est la prochaine star globale -- tout le monde a vu la Coupe du monde incroyable qu'il a réalisée. [...] Nous avons recruté (Gianluigi) Buffon cet été, nous avons Edinson Cavani, Angel Di Maria... une équipe très forte composée de nombreuses superstars, d'un coach fantastique. Notre base de fans est en train de grandir dans le monde entier. Nous sommes dorénavant dans une position de force pour attirer les marques.»

Face à une UEFA qui décide du montant que valent les contrats de façon très partiale, il faudra bien cela.



News 

Aujourd'hui

samedi 20 octobre

vendredi 19 octobre

jeudi 18 octobre

mercredi 17 octobre

mardi 16 octobre

lundi 15 octobre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux