Article 

Al-Khelaïfi recadre Neymar et Mbappé

Publié le lundi 17 juin 2019 à 14:11 par Philippe Goguet
France Football continue de diffuser des extraits de son interview du président du PSG Nasser Al-Khelaïfi et le président parisien n'a pas été tendre avec ses stars : Mbappé est appelé à aller chercher les responsabilités lui-même quand il est rappelé à Neymar que «personne ne l'a obligé à signer»...

Très discret cette saison, Nasser Al-Khelaïfi avait beaucoup de choses à dire et c'est dans France Football qu'il a littéralement sorti la sulfateuse. Après une première salve hier, le magazine a diffusé d'autres extraits ce lundi et le président du PSG avait visiblement beaucoup de choses à dire. Même les deux pépites de l'effectif Neymar et Mbappé en ont pris pour leur grade et ont subi un sévère rappel à l'ordre de la part d'un homme qui avoue aussi ses fautes.

« Personne ne l'a obligé à signer ici. Personne ne l'a poussé. »

Alors que L'Equipe a annoncé ce jour que le PSG considérait une possible vente de Neymar, les propos de Nasser Al-Khelaïfi ne sont pas tendres concernant le Brésilien : « Je veux des joueurs prêts à tout donner pour défendre l'honneur du maillot et à s'inscrire dans le projet du club. Ceux qui ne veulent pas, ou qui ne comprennent pas, on se voit et on se parle. Il y a bien sûr des contrats à respecter (Neymar est sous contrat avec le PSG jusqu'en 2022), mais la priorité désormais est l'adhésion totale à notre projet. (...) Personne ne l'a obligé à signer ici. Personne ne l'a poussé. Il est venu en toute connaissance de cause pour s'inscrire dans un projet. »

« Les responsabilités, ça ne se demande pas. Il faut aller les chercher »

Concernant Mbappé, ce sont ses propos lors des Trophées UNFP et sa demande de responsabilités supplémentaires qui trouvent une réponse : « Il souhaite être davantage impliqué dans notre projet pour grandir avec l'équipe, le club. Mais je lui ai expliqué que les responsabilités, ça ne se demande pas. Il faut aller les chercher, parfois même les arracher. On n'attend pas, on provoque. Comme il est très intelligent, je suis sûr qu'il a compris. (...) Est-ce qu'il sera toujours au PSG l'an prochain ? Je ne suis pas sûr à 100% mais à 200% ! Je ne lâcherai pas ce joueur "dingue". »

Et si le président parisien remet certains en place, il avoue également que lui aussi n'a pas été à la hauteur cette saison : « On a tous manqué de caractère et d'autorité. Moi, le premier, je le reconnais. Je ne veux pas fuir mes responsabilités. Je suis le premier coupable. Je ne veux pas me cacher ni reporter la faute sur les autres, les joueurs et le coach. Si ça n'a pas marché cette saison, c'est d'abord de ma faute. Mais ça va changer. »

« Si un joueur commet une faute, Leonardo ne fera pas de sentiment »

Ce changement est aujourd'hui incarné par Leonardo, la nouvelle figure de proue du PSG, et Al-Khelaïfi ne cache d'ailleurs pas du tout que le Brésilien va devoir remettre de l'ordre dans la maison parisienne : « Le groupe a besoin de retrouver un peu de rigueur. Si un joueur commet une faute, Leonardo ne fera pas de sentiment et il saura lui faire comprendre que le club est largement au-dessus de lui. (...) Les joueurs vont devoir assumer leurs responsabilités encore plus qu'avant (...) Je veux des joueurs fiers de porter notre maillot, pas des joueurs qui font le job quand ça les arrange. Ils ne sont pas là pour se faire plaisir. Et s'ils ne sont pas d'accord, les portes sont ouvertes. Ciao. Je ne veux plus voir de comportement de stars. »

Joueur(s) lié(s) 


News 

vendredi 19 juillet

jeudi 18 juillet

mercredi 17 juillet

mardi 16 juillet

lundi 15 juillet

dimanche 14 juillet

samedi 13 juillet

vendredi 12 juillet

jeudi 11 juillet

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux