Article 

Ciblé par le PSG, Neres discute aussi avec l'Ajax pour rester un an de plus (Globo)

Publié le lundi 17 juin 2019 à 18:44 par Philippe Goguet
Au coeur de nombreuses rumeurs concernant son futur, l'ailier de l'Ajax Amsterdam David Neres pourrait finalement rester un an de plus dans son club. Les Néerlandais tentent en tout cas de le convaincre selon Globo.

Désormais titulaire en sélection brésilienne depuis la blessure de Neymar, David Neres a le vent en poupe et l'ailier de 22 ans est cité comme une cible pour de nombreux clubs européens, dont le PSG. Ces derniers jours, c'est notamment le média brésilien UOL qui relançait la course au joueur entre Paris et Everton, l'autre club très régulièrement présenté comme l'un des favoris pour accueillir l'ailier de l'Ajax Amsterdam. Reste que les Néerlandais se sont pas spécialement ouverts à l'idée de perdre leur joueur, et même contre un gros chèque.

Alors que la somme de 50M€ avait déjà été refusée l'hiver dernier, le média brésilien Globo annonce aussi que l'Ajax est en train de s'activer pour conserver David Neres au moins une saison de plus. Le deal proposé est plutôt simple : le joueur sera augmenté de façon significative et il disposera d'une clause libératoire dans son contrat activable à partir de l'été 2020. Selon Globo, le PSG serait même prêt à mettre jusqu'à 70M€ pour faire signer Neres tandis que la chaîne anglaise Sky a indiqué récemment que 80 à 90M€ pourraient faire plier l'Ajax. Pour l'heure, les Néerlandais semblent plutôt décidés à garder leur pépite.

A noter qu'UOL rappelait récemment que le PSG avait un bon atout dans sa manche en personne de Leonardo. Le nouveau directeur sportif parisien s'était en effet déjà penché sur le cas de David Neres quand il était encore à la direction du Milan AC au cours des derniers mois. Neres semblait toutefois toujours prioriser un départ en Angleterre pour la suite de sa carrière.



News 

Aujourd'hui

vendredi 18 octobre

jeudi 17 octobre

mercredi 16 octobre

mardi 15 octobre

lundi 14 octobre

dimanche 13 octobre

samedi 12 octobre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux