Article 

Di Maria, le renouveau par les stats

Publié le mercredi 7 février 2018 à 17:52 par Marius Cassoly
Mis de côté par Unai Emery lors de la première partie de saison, Angel Di Maria affiche un tout nouveau visage en ce début d'année 2018. Retour en statistiques sur les performances du meilleur joueur parisien du moment.

Un joueur sur des bases record

Angel Di Maria est le joueur parisien le plus décisif depuis le début de l'année civile : 9 buts et 6 passes décisives au compteur pour l'international argentin (92 sélections), le tout en seulement dix rencontres. A titre de comparaison, l'attaquant parisien avait inscrit 4 buts et délivré 5 passes décisives sur une période de 18 rencontres, entre août et décembre 2017. Hier soir, El Fideo a confirmé sa forme du moment en inscrivant trois buts sur la pelouse de Sochaux.

Son premier triplé depuis son arrivée dans la capitale en août 2015. Et il faut remonter huit ans auparavant pour voir Angel Di Maria, grand spécialiste de la passe décisive, réaliser un coup du chapeau. Il avait réussi cette performance le 27 février 2010, alors qu'il évoluait encore sous les couleurs du Benfica, face à Leixoes en championnat du Portugal. Un marqueur fort de l'incroyable forme actuelle du joueur. Ses envies de départ oubliées, du temps de jeu pour enchaîner et l'Argentin est même à cet instant le joueur le plus décisif des grands championnats européens depuis le début de l'annnée civile.

La reconnaissance de ses pairs

Au PSG, on est bien conscients que Di Maria est le plus gros atout offensif du moment, même Neymar (impliqué dans 12 buts) et Mbappé (6) ne parvenant pas à tenir de rythme fou du théorique premier remplaçant de la ligne d'attaque. Le plus jeune des deux, concurrent direct de l'Argentin lui a même rendu hommage après le match à Sochaux : «On sait qu’il est très important pour nous. Quand il est comme cela, il fait du bien à l’équipe et nous permet d’enchaîner les victoires.»

Du côté du vice-capitaine du PSG Thiago Motta, le discours n'est guère différent : «Angel est bien, il a enchaîné beaucoup de matches, il a le rythme qu'il n'avait pas avant je pense. C'est bien pour lui et pour l'équipe parce qu'on a une autre option pour l'attaque. Lui comme les autres marquent des points. On est tous bien. Après, c'est la responsabilité de l'entraîneur, c'est lui qui choisit l'équipe. Le plus important, c'est que le joueur soit bien et Angel a démontré dernièrement qu'il est en forme.»

Titulaire face au Real Madrid ? 

Avec toutes ses grosses performances, Di Maria marque des points face à la concurrence, ce que ne nie pas un Unai Emery qui a toujours répété vouloir garder l'Argentin. Alors que ce dernier est revenu au top, le coach ne change donc pas d'avis : «Nous sommes très contents de lui. Il mérite d'être dans le groupe, dans le 11, comme tous les autres joueurs. Aujourd'hui mon opinion de lui n'a pas changé, c'est un joueur important pour nous.» 

La question qui taraude désormais tous les observateurs du football est de savoir qui de Kylian Mbappé ou d'Angel Di Maria démarrera le huitième de finale aller face au Real Madrid en Ligue des Champions, le mercredi 14 février prochain ? Mbappé en personne avoue que son aîné mériterait de débuter sur la pelouse de Bernabeu quand on lui demande : «Oui mais après je ne suis pas coach. Il montre de belles choses et c’est très bien pour nous.»

Un véritable casse-tête pour l'entraîneur parisien Unai Emery, qui ne s'attendait probablement pas à un tel regain de forme de son ailier argentin. En tout cas, cela serait un très beau cadeau d'anniversaire pour Di Maria, qui soufflera ses 30 bougies ce jour-là, un an pile après avoir été brillant contre le Barça au Parc des Princes. Réponse dans sept petits jours. En attendant, le Paris Saint-Germain ira défier Toulouse ce samedi à 17 heures, laissant aux deux intéressés une dernière occasion de s'exprimer...

Article réalisé avec Philippe Goguet 

Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

Aujourd'hui

samedi 24 février

vendredi 23 février

jeudi 22 février

mercredi 21 février

mardi 20 février

lundi 19 février

dimanche 18 février

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux