Article 

Henrique conforté par Al-Khelaïfi, l'ombre de Leonardo toujours présente (L'E)

Publié le vendredi 31 mai 2019 à 8:23 par Jean Chemarin
Le petit voyage d'Antero Henrique au Qatar continue de faire causer dans la presse française. Selon L'Equipe, le directeur sportif portugais est revenu de Doha conforté par son président Nasser Al-Khelaïfi et devrait bien poursuivre sa mission pour le moment, même si sa position reste fragile.

Parti dimanche soir au Qatar, Antero Henrique est rentré de Doha et n'a pas été viré. Selon L'Equipe, il a même été conforté par son président Nasser Al-Khelaïfi, avec l'aval du cheikh Al-Thani, qu'il n'a toutefois pas rencontré personnellement durant son séjour qatarien. Le quotidien français n'explique en revanche pas clairement si le but du voyage d'Henrique était d'évoquer la question de son avenir ou s'il s'est rendu à Doha pour d'autres motifs, comme le prochain mercato du PSG.

Alors qu'il avait laissé filtrer des doutes concernant son avenir avant son départ au Qatar, Antero Henrique aurait en tout cas été rassuré, comme il l'aurait confié à ses proches à son retour de Doha : «Je pense que je suis très confortable (sic)», aurait-il glissé selon L'Equipe. Si le statu quo semble donc toujours d'actualité et qu'Henrique est bien parti pour mener le mercato d'été parisien, son avenir reste toutefois incertain. L'Equipe estime ainsi que le Portugais n'est pas à l'abri d'un revirement de Doha le concernant et lui-même vivrait de plus en plus mal sa cohabitation avec Thomas Tuchel, comme l'un de ses proches l'a confié au journal : «Antero est fatigué par tout ça et il ne serait pas surprenant qu'il signifie, à un moment ou à un autre, qu'il faudra choisir entre lui ou le coach».

Et Leonardo dans tout ça ? Selon L'Equipe, la tendance n'est clairement pas à un retour au club du Brésilien à court terme, même si le quotidien note que l'entourage de Nasser Al-Khelaïfi ne dément pas fermement cette hypothèse, alors qu'il l'a plusieurs fois fait par le passé. L'Equipe estime aussi qu'un mot de Doha suffirait à bousculer l'ordre établi et à voir débarquer Leonardo à Paris. Pour résumer, le PSG serait pour le moment parti pour démarrer la nouvelle saison avec Antero Henrique et Thomas Tuchel, mais une surprise n'est pas à exclure durant l'été. La priorité du moment du PSG resterait de vendre avant le 30 juin. D'ailleurs selon L'Equipe, ce n'est pas 60 millions d'euros qu'il faudrait récupérer d'ici cette date, comme Le Parisien l'écrivait récemment, mais "seulement" 30 millions.



News 

Aujourd'hui

dimanche 25 août

samedi 24 août

vendredi 23 août

jeudi 22 août

mercredi 21 août

mardi 20 août

lundi 19 août

dimanche 18 août

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux