Article 

La durée du contrat pose problème dans le cas Rabiot

Publié le mercredi 15 août 2018 à 13:51 par Philippe Goguet
La durée de la prolongation du contrat d'Adrien Rabiot au PSG est visiblement la clé du problème selon les informations du journal Le Parisien. Le joueur ne veut pas s'engager dans la durée.

La prolongation de contrat d'Adrien Rabiot au PSG est l'un des grands thèmes de l'été dans le club parisien et la raison pour laquelle le milieu relayeur de 23 ans refuse de s'engager dans la durée se précise peu à peu. La famille a balayé il y a peu l'argument financier, expliquant que le club parisien avait répondu aux attentes de ce point de vue, mais ce serait aujourd'hui surtout la durée de la prolongation du joueur qui pose problème selon les informations du journal Le Parisien.

Paris voudrait prolonger le joueur pour une durée de cinq ans, soit jusqu'en juin 2023, la date à laquelle Presnel Kimpembe est par exemple sous contrat depuis peu. De son côté, le milieu ne souhaite pas s'engager pour une durée aussi longue, confirmant les rumeurs d'un joueur prêt à rester mais pas à s'engager dans le futur avec son club formateur. Rabiot ne tient pas à être lié de façon aussi longue au club parisien, lui qui a longuement hésité au cours des derniers mois sur la suite à donner à sa carrière.

Selon le journal régional, les échecs répétés du PSG en Ligue des Champions ont fait douter Rabiot pendant un temps mais l'arrivée de Thomas Tuchel a convaincu le joueur, désormais enclin à rester. Reste que ses dirigeans et lui n'ont visiblement pas la même vision de la durée pendant laquelle le couple doit encore durer. Et alors que le PSG ne peut pas se permettre de laisser partir le joueur libre dans un an, la situation est donc particulièrement compliquée, au point que Nasser Al-Khelaïfi suive particulièrement ce dossier qui devient de plus en plus tendu.

Joueur(s) lié(s) 


News 

mercredi 19 septembre

mardi 18 septembre

lundi 17 septembre

dimanche 16 septembre

samedi 15 septembre

vendredi 14 septembre

jeudi 13 septembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux