Article 

Marquinhos, Gueye, Paredes, Tuchel évoque ses milieux

Publié le samedi 17 août 2019 à 17:56 par Philippe Goguet
Après avoir eu bien des soucis à ce poste l'an passé, Thomas Tuchel a désormais trois choix pour occuper le poste de joueur devant la défense avec Marquinhos, Gueye et Paredes. Devant la presse, l'entraîneur allemand a jugé les trois hommes.

Marquinhos, réfractaire devenu référence

Il y a un an pile, Thomas Tuchel exprimait devant la presse toute sa déception à l'idée de devoir commencer la saison sans le moindre milieu défensif, Thiago Motta n'ayant pas été remplacé tandis que Lassana Diarra montrait déjà ses limites physiques. A l'époque, c'est Marquinhos que l'Allemand tentait de placer à ce poste, une expérience qui va commencer de façon très peu convaincante avant de l'être bien plus au fur et à mesure de la saison.

Un an après, l'Allemand est revenu sur la métamorphose de son vice-capitaine : « Je pense qu'il s'est seulement habitué à ce poste et s'y sent à l'aise maintenant. Il ne pense plus à grand-chose et il a gagné en confiance. Au début, c'est un peu comme ça qu'il m'a dit non : "Je suis défenseur central, je suis habitué à jouer là et pas à ce poste de 6". Maintenant, il se sent bien sur ce poste et il aime jouer là car il peut toujours avoir de l'influence dans et sur le match. C'est bien pour lui et pour nous. On peut voir son potentiel et il est incroyable ! Il peut jouer défenseur central ou 6 au même niveau, et c'est pour moi le plus haut niveau possible, il n'y a pas de limites pour lui. »

Gueye, milieu en cours d'adaptation

Devenu une solution crédible à ce poste, Marquinhos a malgré tout vu un certain Idrissa Gueye arriver cet été, même si le Sénégalais n'est pas encore tout à fait prêt : « Avec Idrissa c'est facile, l'intégration est facile, car il parle français et anglais, il peut parler avec tout le monde et tout le monde le comprend. C'est un gars très poli et très humble donc c'est vraiment très facile en termes d'intégration. On peut voir qu'il doit s'adapter à notre style, à nos exercices pendant l'entraînement, toutes les choses sont nouvelles pour lui alors que tous les autres joueurs sont habitués aux principes de notre jeu. C'est donc nécessaire de lui donner du temps pour s'adapter mais d'un autre côté, il veut tout savoir et est attentif. »

« Idrissa a le profil d'être un joueur qui aide les autres »

Après ce point sur l'intégration du joueur, l'entraîneur est passé au profil du joueur, forcément différent de Marquinhos : « Avec Idrissa, on doit attendre un peu. Ce n'est pas un défenseur central, juste un milieu, mais Idrissa a le profil d'être un joueur qui aide les autres, qui récupére le ballon. On doit attendre, je ne sais pas la limite d'Idrissa Gueye car il n'est là que depuis une semaine. C'est notre défi de pousser ses limites afin qu'il devienne un joueur important pour nous. »

Paredes existe aussi

« Paredes peut accélerer le match avec des passes »

Au moment de poursuivre son tour d'horizon sur ce poste, Tuchel va aussi rappeler qu'il existe un troisième larron, argentin, qui est là depuis quelques mois et a d'autre atouts : « Marquinhos et Idrissa sont différents et on a aussi Leo Paredes qui aime jouer avec le ballon. Il est très fort et Leo peut accélerer le match avec des passes très rapides. Marqui est très complet, il peut courir beaucoup, gagner des duels avec la tête, entrer dans la ligne défensive pour défendre à cinq, entrer dans la ligne du milieu. Il est très attentif. »

En plus de toutes ces qualités, Marquinhos a un autre atout dans sa manche comme l'explique encore Tuchel : « Le problème avec Marqui, c'est qu'il est aussi trop fort comme défenseur central. Le problème pour moi, c'est que je voudrais qu'il joue comme défenseur central et en 6. C'est un challenge et une compétition pour tout le monde, une compétition aussi avec Abdou (Diallo), Kimpembe et Thiago (Silva) pour ce poste en défense. »

Et à l'heure de conclure, l'entraîneur parisien se félicite surtout d'avoir enfin du choix dans ce rôle de milieu devant la défense, sans pour autant faire du dernier arrivé un joueur déjà installé : « On trouvera chaque semaine la solution pour l'équipe mais j'attends beaucoup d'Idrissa, qu'il donne à notre groupe quelque chose dont on a manqué. Mais il doit le montrer, c'est comme ça... »

Joueur(s) lié(s) 


News 

mardi 17 septembre

lundi 16 septembre

dimanche 15 septembre

samedi 14 septembre

vendredi 13 septembre

jeudi 12 septembre

mercredi 11 septembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux