Article 

Meunier : «Le message est positif quand je parle avec le staff et avec Leonardo»

Publié le dimanche 20 octobre 2019 à 14:39 par Philippe Goguet
L'arrière droit belge du PSG Thomas Meunier était l'invité de Dimanche Ligue 1 sur beIN Sports ce dimanche à quelques jours des retrouvailles avec son ancien club de Bruges. Il a forcément évoqué ce match ou encore le PSG de 2019/2020 qu'il juge plus fort car plus complet mais il s'est aussi longuement confié concernant son avenir. Il a notamment avoué des discussions positives avec un club où il souhaite rester mais est toujours dans l'attente d'une proposition de prolongation de contrat.

Un PSG plus fort cette saison ?

« On a un groupe beaucoup plus complet et équilibré » 

« Plus fort, c'est toujours une question d'appréciation et on ne sait jamais ce qui peut se passer mais, pour moi, on a un groupe beaucoup plus complet et équilibré. C'est juste ça. On est au moins deux ou trois joueurs à pouvoir jouer sur chaque position. On a un groupe de 25 joueurs super qualitatif et c'est ce qui nous faisait défaut par moment l'année passée puisque, à une certaine période, on avait quelques blessés et on n'avait pas le flux nécessaire derrière pour compenser les manques. Cette année, on le voit avec des joueurs comme Neymar, Draxler, Dagba, Kehrer, etc qui sont blessés, on parvient tout de même à performer de manière exemplaire.»

Bruges/PSG, un déplacement qui lui tient à coeur :

« Au Jan Breydelstadion, Paris peut souffrir, oui »

« J'y ai joué cinq ans et c'est toujours positif. Ils sont champions une année sur deux et en Champions League tous les ans. Ils ont un très bon groupe, on l'a vu contre Galatasaray et le Real. C'est une équipe qui peut surprendre et qui a d'immenses qualités. Un PSG qui peut souffrir ? Au Jan Breydelstadion, Paris peut souffrir, oui. J'en reste persuadé. Il faut toujours rester prudent. C'est une équipe galvanisée par le douzième homme qui est souvent très présent et qui a un jeune coach pour les guider qui a ses idées et le message passe super bien. C'est l'atout majeur du club et de l'équipe, il parvient à transcender ses joueurs dont plusieurs sont internationaux. Il ne faut sûrement pas sous-estimer ce club. »

L'évolution du poste de latéral droit : 

« Le poste de latéral s'est beaucoup modernisé et c'est fini l'époque à quatre derrière avec des défenseurs qui restent sur place pendant tout le match, on est obligés de participer au jeu offensivement. Pour moi, on agit beaucoup plus comme des milieux qui ont des capacités à récupérer et à attaquer que vraiment comme des latéraux. C'est quelque chose qui me convient car j'aime courir et j'ai des qualités offensives de par mon passé et, défensivement, je suis très bien entouré donc je parviens toujours à faire le travail comme il se doit. C'est un poste qui me convient bien même si le plaisir absolu reste quand même d'être un attaquant.»

Thomas Tuchel très présent à ses côtés lors des matches :

« Avant, c'était vraiment récurrent et j'en conclue donc que mon jeu s'améliore »

« C'est quelque chose de nécessaire car il a le recul nécessaire comme quelqu'un en tribune. Il a le plan large et il voit beaucoup mieux que nous qui sommes concentrés sur des actions spécifiques sur le ballon. Au niveau replacement et autre, c'est important qu'il puisse nous conseiller. C'est rarement des reproches, toujours des bons conseils pour des couvertures pour des choses comme ça. Il faut quelqu'un de vivant sur le côté, c'est nécessaire. Un peu trop sur mon dos ? Non, je trouve que ça s'est atténué depuis quelques semaines. Avant, c'était vraiment récurrent et j'en conclue donc que mon jeu s'améliore et que je parviens à faire encore mieux ce qui est demandé. Après, on est dans le match et on ne fait pas forcément de fixation sur ce genre de choses.»

Son avenir, au PSG ? 

« Il faut y gagner au change quand on quitte un club comme le PSG, ce qui n'est pas forcément évident. »

« Pour l'instant, c'est simple, il n'y a rien du tout. Je joue mes matches et, que ce soit le staff technique ou la direction, tout le monde suit attentivement mes prestations. Pour l'instant, on est plus dans l'attente et on va voir comment ça se passe. Je pourrais peut-être vous en dire plus dans les semaines à venir. J'ai déjà dit plusieurs fois mon souhait, je suis bien à Paris et j'apprécie le club. Pour un joueur de foot, ce n'est pas donné dans une carrière de pouvoir faire partie d'un groupe qui a l'ambition de gagner une Ligue des Champions. Il n'y a pas beaucoup de joueurs qui peuvent dire "j'ai joué avec Neymar, Cavani, Verratti, Mbappé". Je fais partie de ce groupe, je suis un joueur complètement intégré et maintenant titulaire. Il faut y gagner au change quand on quitte un club comme le PSG, ce qui n'est pas forcément évident. »

Il est relancé sur ce qu'il souhaite : 

« Je pense que ça viendra à un moment »

« Mon ambition est de rester et on verra après comment ça se passe et quelle est la volonté du club. Ils le savent et cela fait depuis deux ans puisqu'Antero avait déjà eu des projets de prolongation par le passé mais ce n'était jamais venu sur la table. On patiente. J'ai été patient jusqu'à maintenant, je le serai encore un petit peu et on verra comment ça va se passer. Déçu ? Non, car mon but est de jouer au football et je peux le faire ici comme je le souhaite. Ce sera à eux de prendre une décision et de trancher à un moment. Ils n'ont peut-être pas l'ambition de me prolonger, je ne sais pas, il faut voir avec le club (sourire). En tout cas, le message est positif quand je parle avec le staff et avec Leonardo, c'est toujours très encourageant donc je pense que ça viendra à un moment.»

Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

mardi 12 novembre

lundi 11 novembre

dimanche 10 novembre

samedi 09 novembre

vendredi 08 novembre

jeudi 07 novembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux