Article 

Neymar à l'épreuve du Parc

Publié le vendredi 13 septembre 2019 à 9:12 par Jean Chemarin
Plus de quatre mois après sa dernière apparition au Parc des Princes, face à Nice en Ligue 1, Neymar est pressenti pour être dans le groupe qui affrontera Strasbourg ce samedi à partir de 17h30. Et son accueil sera très observé, sur fond de tensions entre le club et ses Ultras.

Neymar s'est entraîné avec le groupe jeudi et devrait encore le faire ce vendredi, à la veille du match face à Strasbourg, pour lequel il est quasiment assuré d'être convoqué. «Il y a 99% de chances qu'il y soit. Est-ce qu'il jouera ? Disons... une chance sur deux», a confirmé hier un proche de Thomas Tuchel à L'Equipe. Thomas Tuchel qui sera d'ailleurs en conférence de presse ce vendredi en début d'après-midi, l'occasion pour lui de confirmer ou non la convocation du Brésilien et d'en dire plus sur son temps de jeu face aux Alsaciens.

Si la présence de Neymar face à Strasbourg reste à confimer, mais semble donc quasiment acquise, la question qui agite le microcosme parisien concerne l'accueil que va recevoir le joueur. Va-t-il être sifflé ? Faire l'objet de banderoles ? Être ignoré ou encouragé ? Selon L'Equipe, Le Parisien ou encore RMC, cette question a fait l'objet de vives tensions cette semaine entre le club et le Collectif Ultras Paris. Selon Le Parisien, les référents supporters du PSG seraient ainsi venus ce mercredi à la rencontre des Ultras qui tenaient leur permanence pour leur transmettre un message de la direction : pas de banderoles face à Strasbourg. Une demande qui valait autant pour les polémiques liées à la lutte contre l'homophobie que pour Neymar.

Mais c'est surtout la question Neymar qui cristallise toutes les tensions et divise les supporters parisiens, quels qu'ils soient. Le club, lui, a donc bien fait passer le message qu'il ne souhaitait pas revoir de banderoles hostiles à l'égard du Brésilien, comme face à Nîmes mi-août, quand certains membres du CUP entendraient bien de leur côté exprimer librement leur mécontentement envers la star brésilienne après ses envies de départ estivales.

Selon la presse française, le club aurait même menacé ses Ultras de lourdes sanctions s'ils venaient à ne pas respecter leur "requête", ce qui a évidemment été mal reçu, provoquant dans la foulée le boycott du match du PSG Hand face à Nantes mercredi soir. RMC suggérait même hier soir la possibilité que le CUP boycotte le match face à Strasbourg, ainsi que celui face au Real Madrid. Selon Le Parisien, les Ultras et le PSG ont repris les discussions jeudi dans un climat moins tendu et le CUP a annoncé sur Twitter qu'il donnerait sa position prochainement, avant samedi selon toute logique.

Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

mardi 17 septembre

lundi 16 septembre

dimanche 15 septembre

samedi 14 septembre

vendredi 13 septembre

jeudi 12 septembre

mercredi 11 septembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux