Article 

Tebas répond à Al-Khelaïfi et réitère : «les contrats du PSG sont gonflés»

Publié le vendredi 7 septembre 2018 à 14:05 par Philippe Goguet
La guerre entre le PSG et le président de la Ligue espagnole Javier Tebas repart de plus belle. Alors que le président parisien Nasser Al-Khelaïfi avait remis à sa place le dirigeant en marge du tirage au sort de la Ligue des Champions, celui-ci a répondu sur les ondes de la Onda Cero.

Le 30 août dernier, le gratin du football européen était réuni du côté de Monaco à l'occasion du tirage au sort de la Ligue des Champions et le très courtois président du PSG Nasser Al-Khelaïfi sortait alors de ses gonds devant tout le petit monde du football européen. Face à lui se trouvait Javier Tebas, président de la ligue espagnole qui ne cesse depuis des mois, et même bientôt des années, d'attaquer le PSG via des petites phrases assassines et un gros lobby auprès de l'UEFA, et le président parisien avait alors expliqué au dirigeant espagnol sa façon de penser.

Une petite semaine est passée et Tebas n'a finalement pas changé de mode opératoire alors qu'il était ce jeudi l'invité de la radio espagnole Onda Cero. S'il a bien reconnu «une certaine tension lors de la réunion » du comité exécutif de l'UEFA qui avait vu Al-Khelaïfi le sermonner devant les pontes du football européen, le dirigeant espagnol ne baisse pas la garde pour autant et donne sa version : « Il m’a dit d’arrêter de parler à tort et à travers du PSG dans les médias et de me concentrer sur le football espagnol. Je lui ai répondu que si le PSG truque, je dois en parler, car cela cause du tort au football espagnol que je me dois de défendre ».

Malgré le coup de sang du 30 août, le président de la Liga continue toujours son lobby anti-PSG comme il l'a encore expliqué, visant Paris mais aussi Manchester City : « Je suis convaincu qu’ils trichent, il y a des rapports qui le prouvent, surtout pour le PSG, qui a des contrats de partenariats gonflés. Il n’y a pas que moi qui le dis. L’UEFA a d’ailleurs ouvert une deuxième enquête. J’attends de voir ce qui se passe avec le PSG ». Sûr de lui, il va même ajouter qu'«il y aura bientôt des sanctions pour ces clubs.»



News 

mercredi 19 septembre

mardi 18 septembre

lundi 17 septembre

dimanche 16 septembre

samedi 15 septembre

vendredi 14 septembre

jeudi 13 septembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux