Article 

Une atmosphère pesante à la reprise de l'entraînement (L'E)

Publié le vendredi 9 mars 2018 à 12:30 par Marius Cassoly
Les joueurs du PSG ont effectué hier après-midi leur premier entraînement collectif depuis leur élimination en Ligue des Champions face au Real Madrid, mardi dernier. L'entraîneur parisien Unai Emery a tenté, tant bien que mal, de remobiliser les troupes. Retour sur une séance d'entraînement au goût amer.

Un calme plat, glacial, résonnait dans le vestiaire parisien mardi soir après l'élimination face au Real Madrid. Selon les informations du journal L'Équipe, aucun joueur, aucun cadre, aucun membre du staff, aucun membre de la direction parisienne n'a pris la parole. La majorité des joueurs étaient «assis la tête entre les jambes, immobiles, défaits ou faisant semblant de l'être pour certains», selon la description du quotidien français. Trois jours après, l'atmosphère au sein du groupe parisien ne s'est guère enjolivée. 

« La saison n'est pas terminée »

HIer après-midi, les joueurs du Paris Saint-Germain ont pris part à leur premier entraînement collectif au Camp des Loges depuis mardi dernier. Une séance au cours de laquelle l'entraîneur parisien Unai Emery, a tenté, tant bien que mal, de remobiliser son effectif : « Bien sûr, on est déçus, car la Ligue des Champions était un objectif. Mais la saison n'est pas terminée. Il reste des matches à jouer et à gagner. » Quelques mots brefs lâchés par le technicien basque à son effectif, alors qu'Antero Henrique et Maxwell observaient la scène d'un peu plus loin. 

L'élimination, un sujet tabou

Quoi qu'il en soit, ce bref discours ne semble pas avoir créé un sursaut d'orgueil chez les joueurs parisiens, qui ont discuté par le biais de petits groupes, sans revenir sur l'élimination face au Real, qui constitue vraisemblablement un sujet tabou. Au niveau de l'entraînement en lui-même, ceux qui n'ont pas ou peu joué mardi dernier ont effectué des petits jeux entre eux, tandis que Pastore et Marquinhos se sont entraînés en salle. Le défenseur brésilien de 23 ans, souvent en difficulté face au Real, ressent de nouvelles douleurs à la cuisse et pourrait déclarer forfait pour la réception de Metz, demain après-midi au Parc des Princes. 

De son côté, Unai Emery, qui a passé la matinée d'hier à l'hôtel Molitor, en compagnie de ses proches, sait qu'il ne lui reste plus que quelques mois avant le terme de son aventure sur le banc parisien. En attendant, il va tenter d'en profiter au maximum. 



News 

Aujourd'hui

vendredi 21 septembre

jeudi 20 septembre

mercredi 19 septembre

mardi 18 septembre

lundi 17 septembre

dimanche 16 septembre

samedi 15 septembre

vendredi 14 septembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux