Article 

L'UEFA ne poursuivra pas Emery et Al-Khelaïfi pour leurs propos (MD)

Publié le jeudi 15 février 2018 à 19:20 par Philippe Goguet
Le président du PSG Nasser Al-Khelaïfi et l'entraîneur d'Unai Emery ne seront pas poursuivis par l'UEFA pour leurs propos critiquant l'arbitrage après Real Madrid/PSG.

Vaincu 3-1 à Madrid, c'est peu dire que le PSG n'a pas apprécié l'arbitrage de M. Gianluca Rocchi sur la pelouse de Santiago Bernabéu, l'arbitre italien se montrant très sévère avec les Parisiens et beaucoup moins avec les Madrilènes. Si les joueurs n'ont pas aimé mais sont restés mesurés dans leurs remontrances envers l'homme en noir, le coach du PSG Unai Emery et son président Nasser Al-Khelaïfi n'ont pas mâché leurs mots devant la presse.

En conférence, le coach n'y est pas allé par quatre chemins : «L’arbitre ne nous a pas aidés ici. Avec un penalty pas très clair et un autre qu’il doit siffler sur une main de Sergio Ramos, c’est clair. Et après, il y a la faute qu’il peut siffler sur Kimpembe, sur le deuxième but du Real. Si toutes ces choses à Paris sont différentes et plus équilibrées, alors je suis optimiste.» Il a ensuite relancé : «Peut-être que je me répète mais, franchement, je pense que ce n’était pas équilibré. La tendance était de siffler en faveur du Real Madrid. On l’a vu et on l’a senti.»

De son côté, le président Nasser Al-Khelaïfi a listé les erreurs : «On peut aussi parler de l’arbitre : deux cartons jaunes qui n'en sont pas et un hors-jeu sifflé contre Mbappé alors qu'il n'y a rien. Les petites choses, c'est aussi ça la différence avec les grandes équipes comme le Real Madrid. L'année dernière à Barcelone, l'arbitre, aujourd'hui encore l'arbitre. Je pense que l'UEFA doit faire quelque chose.»

Pour l'heure, l'UEFA n'a strictement rien fait, en faveur ou contre le PSG. Le quotidien sportif catalan Mundo Deportivo s'est renseigné auprès de la commission de discipline de l'instance européenne et celle-ci a décidé de ne pas ouvrir de dossier concernant les deux dirigeants parisiens malgré leurs propos très durs envers l'arbitre comme elle peut parfois le faire. L'UEFA considère que les déclarations des deux membres du PSG ne sont pas irrespectueuses avec l'arbitre qu'elle avait désigné.

En revanche, concernant le carton jaune reçu par Adrien Rabiot alors qu'il ne touche même pas Luka Modric, aucune nouvelle de l'UEFA...

Match lié 


News 

Aujourd'hui

vendredi 21 septembre

jeudi 20 septembre

mercredi 19 septembre

mardi 18 septembre

lundi 17 septembre

dimanche 16 septembre

samedi 15 septembre

vendredi 14 septembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux