Article 

L'UEFA estime que «le fair-play financier fonctionne»

Publié le lundi 10 septembre 2018 à 17:21 par Philippe Goguet
Alors que les clubs européens dans leur ensemble ont gagné de l'argent pour la première fois, l'UEFA a estimé que «ces résultats prouvent que le fair-play financier fonctionne» dans un communiqué.

Mis en place depuis le milieu de l'année 2011, le fair-play financier est souvent vu comme un frein aux ambitions du PSG mais le dispostif de contrôle de l'UEFA ne se limite pas au club parisien et l'instance européenne a communiqué sur les bienfaits du dispositif, affirmant notamment que «les finances des clubs européens sont plus saines que jamais, grâce au fair-play financier». L'UEFA s'appuie notamment sur le fait que « les clubs européens font aujourd’hui 600 millions d'euros de bénéfices, contre 1,7 milliard de pertes combinées en 2011, au moment de l’introduction du Règlement de l’UEFA sur l’octroi ce licence aux clubs et le fair-play financier. »

Du côté de l'UEFA, on se réjouit forcément de ces résultats positifs calculés sur les 718 clubs de première division en Europe et le président Aleksander Ceferin a commenté la chose : «Ces résultats prouvent que le fair-play financier fonctionne. Cette réussite, cette nouvelle stabilité est le résultat du travail accompli par l’UEFA et par ses associations membres lorsqu’elles ont introduit des procédures de licence prévoyant des mécanismes de contrôle des coûts, qui ont abouti à une discipline financière accrue. Le fair-play financier a offert aux clubs un moyen de contrôler leurs dépenses et de payer leurs dettes. »

Désormais, 29 des 54 championnats de première division ont été bénéficiaires et les clubs de football européens n’ont jamais enregistré des recettes aussi importantes en une année, avec une hausse de 1,6 milliard d'euros des recettes des clubs en 2017. Par ailleurs, «le fait que, pour la quatrième fois en cinq ans, les recettes ont crû plus rapidement que les salaires montre que les clubs sont restés prudents et ont contrôlé leurs coûts dans le cadre de l’écosystème du fair-play financier.»

«La nouvelle version du règlement permettra à l’UEFA d’agir plus rapidement et d’anticiper les problèmes avant qu’ils ne deviennent trop importants.»

Mais l'instance européenne ne compte pas s'arrêter là et annonce déjà le futur du FPF pour le cycle 2018/2018 comme l'explique le président Ceferin :  « Il est à présent temps de franchir une nouvelle étape. C’est la raison pour laquelle nous avons décidé de renforcer encore notre règlement, afin d’imposer davantage de transparence et d’harmonisation dans les pratiques comptables. La nouvelle version du règlement permettra à l’UEFA d’agir plus rapidement et d’anticiper les problèmes avant qu’ils ne deviennent trop importants. Par exemple, quand l’UEFA constate qu’un club a dépensé plus d’un certain montant en transferts ou que son niveau d’endettement est trop élevé, elle pourra désormais agir immédiatement et évaluer proactivement la capacité du club à respecter les règles à l’avenir. »

Du côté du PSG, on a visiblement déjà servi de cobaye...



News 

mercredi 19 septembre

mardi 18 septembre

lundi 17 septembre

dimanche 16 septembre

samedi 15 septembre

vendredi 14 septembre

jeudi 13 septembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux