Article 

Linköpings/PSG (0-2 UWCL), le PSG se sort du guépier suédois

Publié le mercredi 17 octobre 2018 à 23:21 par Homer
Pour son huitième de finale aller de la Ligue des Champions féminine, le PSG jouait en Suède, sur la pelouse de Linköpings. Paris s'est bien débrouillé et revient en France avec une victoire sans prendre de buts avant le match retour, dans une partie dominée globalement par les joueuses d'Echouafni.

Le contexte : 

Le PSG reste toujours invaincu mais a quelque peu déçu en concédant deux points contre le LOSC à domicile, juste avant la trêve. Si les parisiennes ont relevé la tête à Metz, elles auront produit un match plutôt moyen en Moselle après la trêve internationale. Le PSG n'a pas spécialement rassuré, même s'il l'emporte finalement 3-1. Face à une équipe supposée plus solide, mais mal en point en championnat (Linköpings restait sur deux défaites avant la rencontre), le PSG avait fort à faire. Olivier Echouafni emmenait avec lui 19 joueuses dont Emma Berglung en défense. La Suédoise faisait son retour dans le groupe après sa blessure aux ligaments croisés du genou gauche l'an dernier. Il a aussi fait sans Irène Paredes (blessée) et Ashley Lawrence (sélection).

Composition du PSG : Endler - Glas, Dudek, Daiane, Morroni - Geyoro, Formiga (c), Hegerberg - Diani, Katoto, Wang.
Banc : Kiedrzynek, Berglung, Périsset, Diallo, Zamanian, Lahmari, Pekel.

Dans un 4-3-3 où les positions ne sont pas figées, les parisiennes se voient opposées à un 4-4-2 classique mené par Kosovare Asllani, ancienne joueuse du PSG et la jeune pépite Hashemi. Dans les buts, le club suédois est contraint d'aligner Nyström, troisième gardienne âgée de 17 ans, puisque Stéphanie Labbé est retenue avec le Canada (comme Lawrence pour le PSG) et la remplaçante habituelle est blessée.

Le match : 

L'entame de match va plutôt être à l'avantage des Suédoises. Paris ne va pas spécialement être mis en danger sur son but mais Linköpings tient le ballon et peut progresser dans le camp parisien. Il faut attendre 10 minutes pour voir la tendance s'inverser. Un grand coup de froid va traverser le stade quand Katoto décoche une lourde frappe qui va passer juste au dessus de la barre du but de Nyström (14e). Le jeu reste plutôt équilibré puis le PSG prend la mesure de la rencontre. Dudek doit bien dégager un centre d'Hurtig pour Hashemi (17e) pour empêcher la jeune attaquante suédoise de reprendre le ballon. Puis Endler s'emploie de belle manière pour détourner un tir de Maanum, dévié par une de ses coéquipières (30e).

Le PSG n'est pas en reste, Diani tente à son tour une frappe puissante mais n'est absolument pas cadrée (36e). Paris pousse au fur et à mesure de la rencontre. Katoto trouve Diani d'une bonne remise en retrait, Diani le reprend du droit et le cuir fracasse la barre (39e). Cela finira par rentrer au coup suivant, Geyoro délivre un centre millimétré pour Katoto qui reprend du gauche et envoie le ballon finir sa course au fond des filets (0-1, 42e). Le PSG ouvre la marque au meilleur des moments et rejoint le vestiaire avec un but d'avance.

En seconde période, on peut s'attendre à ce que l'équipe suédoise rentre dans le lard du milieu parisien. Mais il n'en sera rien, au contraire, c'est le PSG qui va harceler l'arrière garde suédoise et va récupérer nombre de ballons dans le camp adverse, très souvent dans leurs 30 derniers mètres. Geyoro se fait bousculer dans la surface d'entrée de seconde période mais l'arbitre ne siffle pas de faute (46e). Puis Hegerberg est proche du second but mais voit son tir dans la surface contré par la défense qui a taclé par désespoir (56e). Katoto a également une opportunité sur un centre de Diani (61e), puis sur un centre d'Hegerberg (63e). Geyoro reprend également un coup franc tiré par Wang mais passe de peu à côté (67e). Linköpings va retrouver des couleurs dans le dernier quart d'heure. Mais avec toutes les occasions parisiennes et le manque d'entrain adverse, on peut se dire que le score est mal payé pour les visiteuses. Paris va finalement se mettre à l'abri, un tir de la Chinoise Wang à 20m est détourné par une défenseure et Nyström ne peut pas intervenir (0-2, 79e).

Avec les remplacements (entrées de Pekel, Zamanian puis Diallo dans les arrêts de jeu remplaçant respectivement Diani, Hegerberg et Wang), Paris va perdre un peu le contrôle et Linköpings va se retrouver à pousser dans les 5 dernières minutes. Asllani est proche même de jouer un tour de cochon à son ancien club mais par deux fois, ses tirs n'ont pas été cadrés (89e, 90e+4). Et après presque 5 minutes de temps additionnel, l'arbitre siffle la fin de la rencontre et scelle la victoire du PSG en Suède. 

Le PSG aura mené une rencontre plutôt intéressante globalement. Plus aggressif que sur les deux dernières rencontres de championnat, le PSG n'aura pas laissé respirer son adversaire par périodes, récupérant des ballons quasiment sur les renvois en 6m notamment en seconde mi-temps. Paris s'est surtout mis à l'abri avant le match retour dans deux semaines au Stade Jean-Bouin, avec deux buts d'avance sans en avoir encaissé, le PSG peut voir venir.

Résumé vidéo : 

Autres résultats : 

LSK Kvinner - Brondby : 1-1
Barcelone - Glasgow City : 5-0
Ajax - Lyon : 0-4
Wolfsbourg - Atlético Madrid : 4-0
FC Zurich - Bayern Munich : 0-2
Chelsea - Fiorentina : 1-0
Rosengard - Slavia Prague : 18/10 

Aucune surprise, si ce n'est le match nul obtenu par les Danoises de Brondby sur la pelouse des Norvégiennes de Lillestrom LSK. 

Prochain rendez-vous : 

Le PSG enchaîne dès samedi 20 octobre avec la réception de Dijon au Camp des Loges. La rencontre débutera à 14h30 et sera diffusée sur les antennes du groupe Canal+.



News 

lundi 19 novembre

dimanche 18 novembre

samedi 17 novembre

vendredi 16 novembre

jeudi 15 novembre

mercredi 14 novembre

mardi 13 novembre

lundi 12 novembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux