Article 

Adli : «Je reste parisien, mais chacun trace sa route»

Publié le vendredi 8 février 2019 à 12:11 par Jean Chemarin
Transféré aux Girondins de Bordeaux le 31 janvier dernier, Yacine Adli pourrait faire ses grands débuts avec sa nouvelle équipe ce samedi... au Parc des Princes. Un rendez-vous que le milieu de terrain attend avec impatience.

Yacine Adli est de retour à Paris, déjà. Huit jours après son transfert aux Girondins, contre 5,5 millions d'euros (plus un pourcentage à la revente), le milieu de terrain de 18 ans est pressenti pour faire partie du groupe bordelais qui affrontera ce samedi le PSG au Parc des Princes. Un groupe qui devrait être connu dans la journée. «J'espère en faire partie. J'ai hâte de jouer, même si je n'ai aucune expérience de la Ligue 1 (il n'a joué que 8 minutes en mai dernier, ndlr). Si je devais disputer mon premier match avec les Girondins au Parc, l'histoire serait belle. Ce serait même super !», a confié Adli au quotidien Le Parisien.

Grand espoir du centre de formation du PSG, Yacine Adli avait failli signer pro à Arsenal l'été dernier, avant de finalement opter pour le club parisien. Six mois et zéro minute plus tard en équipe première, il a été transféré en Gironde, un peu à la surprise générale et sur décision d'Antero Henrique selon RMC«Mon transfert s'est fait un peu vite, reconnaît-il. Mais il n'y a pas eu de complication avec Paris. Mon agent a eu des contacts avec Bordeaux. J'ai immédiatement eu la sensation que le projet bordelais serait bon pour moi. Tout m'a séduit. Le cadre est idéal pour apprendre.»

Heureux de son choix de carrière, Adli assure n'avoir aucun regret concernant l'été dernier, lui qui était courtisé par Arsenal mais aussi plusieurs autres écuries européennes : «Je remercie énormément le PSG pour tout ce qu'il a fait pour moi (...) Je ne regrette rien. Même si je n'ai pas eu de temps de jeu lors des six derniers mois à Paris, je suis content de les avoir faits. J'ai été au contact au quotidien de grands joueurs. J'ai progressé.» Il aura peut-être l'occasion de le prouver dès demain après-midi, devant sa famille : «Je reste parisien. Ma famille est là-bas. Mais chacun trace sa route.»

Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

samedi 20 avril

vendredi 19 avril

jeudi 18 avril

mercredi 17 avril

mardi 16 avril

lundi 15 avril

dimanche 14 avril

samedi 13 avril

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux