Article 

Bilan mi-saison : les U17 Nationaux entretiennent l'espoir

Publié le mercredi 28 décembre 2016 à 17:37 par Dubdadda
Des trois équipes du centre de formation, ce sont possiblement les U17 du nouvel entraîneur Laurent Huard qui ont vécu la demi-saison la plus compliquée, eux qui survolent habituellement la poule.

Qualifié chaque année pour les phases finales du championnat de France U17 national depuis 2008, le PSG débute malheureusement la saison par une défaite à domicile face à Lille (0-2). Ce jour-là, le nouvel entraîneur Laurent Huard comprend probablement que sa tâche ne va pas être simple, et ce pour plusieurs raisons : l'effectif est globalement jeune et les joueurs de deuxième année qu'il a à sa disposition (ceux nés en 200) sont globalement des joueurs qui découvrent ce niveau et n'ont que peu d'expérience. Les seuls réellement aguerris sont l'arrière latéral Tom Flamant, le milieu défensif Claudio Gomes, le relayeur Yacine Adli et l'attaquant Timothy Weah. 

Après cette défaite inaugurale, une belle réaction avec deux nets succès a lieu lors des journées suivantes mais les jeunes Parisiens retombent dans leurs travers et concèdent mi-septembre une nouvelle défaite contre un concurrent direct pour la première place (2-1 au Havre). Dominés physiquement et inexpérimentés, les coéquipiers de Gomes font trop souvent preuve d'excès d'individualisme et peinent à trouver des solutions collectives. Le schéma de jeu est souvent le même, avec une équipe parisienne qui ne fait pas de mauvais matches mais peine terriblement dans les 30m adverses. Au cours de l'automne, les résultats sont ainsi en dents de scie et à l'issue de la dixième journée et un nouveau match nul décevant à domicile (1-1 contre Drancy), les protégés de Laurent Huard pointent même à dix points du leader, une situation rarement observée au cours de la dernière décennie. 

Peu à peu, et malgré les surclassements très réguliers de Weah, Adli ou encore Mbe Soh, les joueurs de la Capitale montrent cependant des progrès dans le jeu et terminent l'année sur une série de trois victoires. Elle y parvient notamment sous l'impulsion du jeune buteur Virgil Postolachi, l'un des joueurs nés en 2000 qui avaient peu joué l'an passé et s'adapte à ce niveau. Au classement, la première place demeure accessible pour les partenaires de Mzaouiyani qui pointent à sept points de Caen mais avec un match en moins. Tout est encore possible pour les jeunes parisiens et la progression de l'équipe de Laurent Huard sera à n'en pas douter une des clés pour atteindre les play-offs de fin de saison.

L'équipe utilisée : Matimbou (ou Ouvry) - Flamant (ou Maronnier), Barry, Mbe Soh (ou Nya), Zagre - Mzaouiyani, Gomes, Adli (ou Maronnier) - Yaisien, Postolachi, Attah.



News 

mardi 24 janvier

lundi 23 janvier

dimanche 22 janvier

samedi 21 janvier

vendredi 20 janvier

jeudi 19 janvier

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux