Article 

Le PSG Hand étouffe Montpellier et reprend la tête (24-32)

Publié le lundi 10 décembre 2018 à 9:23 par Yorgos Bonos
A Montpellier, Paris a roulé sur son rival avec une nette victoire de huit buts (24-32). Il reprend la tête du championnat avec un point d'avance sur Nantes, son prochain adversaire en championnat.

Le match

Dans un championnat où les équipes de tête perdent très peu de matches, les rencontres face à Montpellier sont souvent des tournants de la saison du PSG. Si Paris est souverain à domicile, le déplacement dans l'Hérault y est toujours compliqué et dès les premières minutes de jeu, on se rend compte que Paris a bien préparé sa venue. En effet, les joueurs montpelliérains sont très agressifs défensivement mais Paris trouve assez facilement la faille. En défense, Paris joue bien mais Corrales n'arrive pas à concrétiser ce niveau défensif avec des arrêts et les deux équipes sont dos à dos après douze minutes, le moment choisit par Raul Gonzalez pour faire rentrer Omeyer à la place de Corrales (8-8).

Cette rentrée va être le tournant de la première période. Invincible pendant six minutes, le portier alsacien permet à son équipe de passer un 5-0 à son rival pour porter le score à 8-13 (18ème). Pendant cette période, si Omeyer tient la baraque dans les buts, sur le front de l'attaque, c'est Remili qui fait des étincelles aussi bien aux tirs, avec cinq buts en l'espace de huit minutes, qu'aux passes décisives. Montpellier est en panique et prend une véritable correction, les Parisiens profitent avec gourmandise des espaces ouverts dans l'arrière garde montpelliéraine pour prendre le large.

Comme un symbole, c'est Omeyer qui fait le show en fin de mi-temps avec un arrêt sur un penalty de Kavticnik puis un tir au buzzer de Truchanovicius pour permettre aux siens de rentrer aux vestiaires avec un avantage énorme de sept buts.

Score à la mi-temps : 13-20

La deuxième mi-temps démarre différemment pour Paris. Nantis de sept buts d'avance, les Parisiens gèrent leur avantage en cassant le rythme du match avec de longs temps de préparation. En face Montpellier ajoute de l'agressivité à l'intensité défensive de la première période avec des interventions souvent à la limite de la régularité et reprennent des couleurs avec le changement de gardien et l'entrée de Nikola Portner qui permet un retour du MHB à trois buts du PSG (23-26, 49ème).

Mais Paris est définitivement plus fort ce dimanche et va remettre un coup d'accélérateur dans les dix dernières minutes. Les rouges et bleus douchent les derniers espoirs montpelliérains et enfoncent le clou jusqu'à compter huit buts d'avance au buzzer sur un bijou de passe de Sagosen pour un Toft Hansen toujours aussi précieux. Paris prend donc les commandes de la Lidl Starligue avec quatre points d'avance sur son adversaire du soir; plus un immense goal average particulier, et un point sur Nantes, deuxième ry prochain adversaire du PSG en championnat le 20 décembre prochain.

Score final : 24-32

Fiche technique

Montpellier-PSG : 24-32 (13-20) - Sud de France Arena - Arbitres : Dentz et Reibel

Montpellier Handball : Portner (7 arrêts à 30%), Gerard (3 arrêts à 16%), Truchanovicius (4), Richardson (4), Kavticnik (4), Porte (3), Pettersson (2), Bonnefond (2), Grebille (2), Mamdouh (2), Villeminot (1), Bos, Guigou, Faustin, Bingo, Soussi.

PSG Handball : Omeyer (14 arrêts à 45%), Corrales, Remili (9 buts), Hansen (6), Gensheimer (5), L.Karabatic (2), Sagosen (3), Toft Hansen (3), Kounkoud (2), Abalo (2), Stepancic, Keita, Dourte, Morros, Ekdahl du Rietz, Nahi.

Résumé et réactions

Classement

  1. PSG : 23 pts (+81)
  2. Nantes : 22 pts (+44)
  3. Montpellier : 19 pts (+29)
  4. Chambéry : 19 pts (+26)
  5. Nîmes : 19 pts (+21)
  6. St Raphaël : 12 pts (+23)
  7. Tremblay : 11 pts (-11)
  8. Aix : 10 pts (+13)
  9. Dunkerque : 9 pts (-6)
  10. Cesson-Rennes : 7 pts (-37)
  11. Toulouse : 6 pts (-19)
  12. Ivry : 5 pts (-34)
  13. Pontault-Combault : 4 pts (-71)
  14. Istres : 2 pts (-59)


News 

Aujourd'hui

samedi 25 mai

vendredi 24 mai

jeudi 23 mai

mercredi 22 mai

mardi 21 mai

lundi 20 mai

dimanche 19 mai

samedi 18 mai

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux