Article 

Retour sur Veszprém-PSG Hand et le gros coup des Parisiens (24-29)

Publié le lundi 20 novembre 2017 à 9:08 par Yorgos Bonos
Après un début de match catastrophique, Paris a dominé Veszprém pour finalement s’imposer de cinq buts dans le choc de la phase de poules de la Ligue des Champions (24-29). Après sa double victoire contre Veszprém, Paris est plus que jamais leader de son groupe avec deux points d'avance sur Flensburg et trois sur Veszprém.

Le match

L’ambiance est celle des grands soirs à la Veszprém Arena et la forteresse magyare a à cœur de laver deux affronts. Celui de la semaine passée où Paris avait brisé l’invincibilité de Veszprém cette saison mais surtout celui de l’année dernière. Après trois ans et demi d’invincibilité à domicile, les Hongrois avaient perdu sur une merveille de but au buzzer de Gensheimer.

Et le début du match va contribuer à chauffer encore cette atmosphère. La défense haute des Parisiens qui avait étouffé Maté Lekai la semaine dernière est aux abonnés absents quand Roland Mikler, dans les cages adverses, fait des miracles avec cinq arrêts sur les sept premiers tirs parisiens. Seul Nikola Karabatic réussit à marquer avec deux missiles balistiques (5-2 – 8ème). La séduisante équipe du PSG qui avait dominé le match aller n’est plus que l’ombre d’elle-même et les tireurs parisiens sont empruntés sur des situations pourtant ouvertes.

On se dit que Paris va reprendre du poil de la bête quand Dragan Gajic, l’ancien montpelliérain, fait une faute complétement stupide sur Sagosen pour le faire dégoupiller et écope d’une exclusion temporaire de deux minutes. Mais les tireurs rouges et bleus ont les parades de Mikler en tête et tirent à côté... C'est donc Veszprém qui enforce encore le clou avec un 1-0 pendant leur infériorité numérique et un nouveau but ensuite avant que Noka Serdarusic pose son temps-mort (7-2 – 11ème).

Et ce temps mort va faire un bien fou aux têtes. C’est d’abord par la défense que le PSG se remet dans le sens de la marche. Avec le retour de la défense très haute qui avait gêné Lekai la semaine dernière, l’axe central Mollgaard/Karabatic pose plus de problèmes à ses vis-à-vis et Omeyer dans les buts finit le travail, avec notamment un sublime double arrêt qui débouche malheureusement sur une contre-attaque ratée (8-6 – 18ème).

Paris va beaucoup mieux et l’attaque se remet progressivement à fonctionner à plein régime. C’est maintenant Paris qui met Veszprém au supplice. Malgré quelques erreurs techniques, les Parisiens reviennent une première fois à égalité à 10-10 avant de prendre la tête du match pour la première fois sur un but du héros de Coubertin, Edouard Kempf (11-12 – 28ème). C’est finalement sur un score nul mérité que les deux équipes regagnent le vestiaire.

Score à la mi-temps : 12-12

La deuxième période démarre bien pour les Parisiens qui continuent leur travail de démolition de l’attaque hongroise. Malheureusement Paris ne profite pas tout de suite des opportunités qui lui sont offertes pour prendre ses distances face à une équipe qui s’en remet aux exploits individuels de Lekai pour ne pas sombrer (16-16 – 42ème).

Quand le PSG se détache finalement avec deux puis trois buts d’avance grâce notamment à trois buts d’Edouard Kempf (19-22 – 49ème), Veszprém s’arrache pour refaire une partie de son retard (21-22 – 51ème). L’ambiance ne peut être plus tendue et, comme souvent dans cette situation, Paris va pouvoir compter sur Thierry Omeyer pour faire définitivement la décision. Pendant cinq minutes, l’ancien portier des Bleus va garder sa cage inviolée tandis que Gensheimer se charge de tuer les dernières velléités hongroise avec un sang-froid de serpent (21-25 – 56ème).

Vranjes, le coach de Veszprém, va bien tenter une défense tout terrain mais Paris tient sa victoire avec pour point final, tout un symbole, un but d’Edouard Kempf qui claque un 12/13 sur la double confrontation dont un 6/6 en Hongrie... Paris garde la tête de son groupe et a désormais trois points d’avance sur son adversaire le plus redoutable de la poule.

Score final : 24-29

Fiche technique

Veszprém-PSG 24-29 (12-12) - Veszprém Arena (HON) - Arbitres : Sondors et Licis (LET)

Telekom Veszprém HC : Mikler (11 arrêts à 28%), Alilovic, Lekai (8 buts), Ilic (7), Blagotinsek (3), Tönnesen (1), Gajic (1), Nilsson (1), Nagy (1), Sulic (1), Marguc (1), Manaskov, Schuch, Accambray, Ugalde, Terzic.

PSG Handball : Omeyer (13 arrêts à 35%), Corrales, Gensheimer (10 buts), Kempf (6), Remili (4), N.Karabatic (4), Sagosen (3), Nielsen (1), Stepancic (1), Mollgaard, Kounkoud, Damjanovic, Hansen, Nahi.

Résumé et réactions

Le PSG leader deux points devant Flensburg

Cette victoire permet au PSG de mettre son principal concurrent, Veszprém, à trois points avec une meilleure différence particulière. Il conforte donc sa place de leader et Veszprém passe même 3ème puisque le SG Flensburg-Handewitt s'est imposé contre le Meshkov Brest et prend la deuxième place deux points derrière le PSG.

8ème journée

  • Kielce-Aalborg : 28-27
  • Veszprém-PSG : 24-29
  • Celje-Kiel : 27-28
  • Flensburg-Meshkov Brest : 37-30



News 

Aujourd'hui

jeudi 14 décembre

mercredi 13 décembre

mardi 12 décembre

lundi 11 décembre

dimanche 10 décembre

samedi 09 décembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux