Article 

Quel PSG face à Amiens ?

Publié le samedi 12 janvier 2019 à 14:04 par Philippe Goguet
Le PSG se déplace ce samedi (17h) à Amiens à l'occasion de la vingtième journée de Ligue 1, une rencontre post-défaite pour le club parisien. Comme toujours, les incertitudes sont nombreuses du côté du club de la capitale, tant du côté du système de jeu que des joueurs.

Un rebond espéré et attendu, mais sans Neymar

Les matches post-défaite sont rares au PSG et ils sont donc particulièrement scrutés, même si l'entraîneur parisien Thomas Tuchel a largement dédramatisé la deuxième défaite de son ère parisienne. Sachant que les deux revers ont été concédés en 27 matches et avec quatre mois d'écart entre les deux, il n'y a effectivement pas de quoi s'alarmer mais le coach allemand a tout de même prévenu ses troupes : il attend une réaction à Amiens ce samedi pour la reprise du championnat. Paris a beau avoir 10 points d'avance en tête de la L1 (avec trois matches de moins que son dauphin), il n'est pas vraiment question de prendre le match à la légère.

Ce rebond devra pourtant se faire avec un effectif fatigué, le contrecoup d'une reprise tardive et d'un calendrier riche de trois matches en six jours se faisant déjà sentir. Il faut rajouter à ce souci de forme des absences non négligeables côté parisien : Buffon dans les buts, Kimpembe en défense, Rabiot au milieu et, surtout, Neymar en attaque. Fatigué, le Brésilien a été laissé au repos alors que Tuchel attend beaucoup du stage au Qatar qui va avoir lieu la semaine prochaine.

Une attaque à reconstruire

Reste qu'il y a un PSG avec un et PSG sans Neymar, les quelques matches de la fin 2018 joués sans le Brésilien montre un PSG bien moins inspiré sans lui, en plus de devoir se trouver un nouveau système de jeu : en 3-5-2 à Strasbourg, en 4-3-3 à Orléans et finalement en 4-4-2 contre Nantes. Avec ou sans sa star, Tuchel continue donc de varier ses compositions et ses dispositifs tactiques mais c'est malgré tout de l'équipe alignée face à Nantes fin décembre qu'il semblait le plus satisfait. Cela tombe bien, tous les joueurs titulaires ce soir-là sont de nouveau disponibles, ou presque.

Après une mi-temps de reprise face à Guingamp mercredi soir, les piliers du 4-4-2 que sont Verratti, Marquinhos, Cavani ou encore Di Maria semblent bons pour le service et prêts à débuter face à Amiens, même si l'Argentin ne serait pas totalement prêt physiquement en ce début d'année. Guère performant dans l'axe récemment, Draxler retrouverait aussi dans ce système un côté gauche où il avait su briller contre les Canaris. Pour compléter l'attaque, le titulaire habituel est Kylian Mbappé mais Tuchel a trouvé son attaquant « fatigué », même si le joueur s'en est récemment défendu.

Des doutes en défense

Si l'une des rares inconnues du milieu de terrain semble être l'éventuelle présence de Dani Alves, encore utilisé comme milieu face à Guingamp, le Brésilien candidate aussi du côté de la défense puisque Meunier a beaucoup joué et peu brillé sur les deux derniers matches. Sur l'aile gauche, la question se pose aussi entre Bernat et Kruzawa même si le premier match du Français n'a pas rassuré face à Pontivy. L'Espagnol semble donc avoir un peu de marge à cet instant.

Dans l'axe de la défense, les solutions sont finalement assez limitées pour Tuchel. Marquinhos est désormais un milieu de terrain et l'absence qui se prolonge de Kimpembe ne lui laisse que trois joueurs spécialistes du poste : Thiago Silva, Thilo Kehrer et Stanly N'Soki. A moins que le Brésilien ne se sente un peu émoussé par l'enchaînement des matches, il devrait logiquement faire la paire avec l'Allemand, le jeune Français n'ayant pas spécialement brillé lors de ses derniers matches. Au stade de la Licorne, c'est donc un PSG pour le moins solide qui devrait se présenter.

Une équipe possible du PSG face à Amiens : Areola - Alves, Thiago Silva, Kehrer, Bernat - Marquinhos, Verratti - Di Maria, Draxler - Cavani, Mbappé

Match lié 


News 

lundi 21 janvier

dimanche 20 janvier

samedi 19 janvier

vendredi 18 janvier

jeudi 17 janvier

mercredi 16 janvier

mardi 15 janvier

lundi 14 janvier

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux