Article 

Quel PSG face à Bordeaux ?

Publié le samedi 9 février 2019 à 14:09 par Philippe Goguet
Le PSG reçoit les Girondins de Bordeaux ce samedi (17h) à l'occasion de la 24ème journée de Ligue 1. Pour cette rencontre trois jours après Villefranche/PSG et trois avant Manchester United/PSG, c'est un onze de départ très remanié qui est attendu côté parisien.

Un turnover clairement assuré

C'est plutôt rare et cela mérite donc d'être signalé, Thomas Tuchel n'a pas vraiment caché qu'il comptait bien faire tourner son effectif pour le PSG/Bordeaux du jour. Il y a bien évidemment dans les têtes parisiennes le Manchester United/PSG de mardi prochain mais il y a surtout dans les jambes le Villefranche/PSG de mercredi et sa demi-heure de prolongation dont le staff technique se serait bien passé. A peine trois jours après, Paris doit déjà enchaîner et les joueurs ayant joué 120 minutes mercredi ont peu de chances de débuter ce samedi, l'heure de tirer sur la corde n'étant pas (encore) venue.

Le PSG a de l'avance en championnat avec 10 points de plus que son dauphin et deux matches de moins et il faut donc en profiter. Titulaires et surexploités dernièrement, Marquinhos, Kehrer, Bernat ou encore Draxler ne devraient pas débuter, voire ne même pas être sur la feuille de match. Du sang frais est attendu dans toutes les lignes et plusieurs joueurs s'étant reposés en milieu de semaine devraient revenir. Buffon est ainsi attendu dans les buts avec la charnière centrale titulaire Thiago Silva/Kimpembe devant lui. Un cran plus haut, Alves devrait aussi réintégrer le milieu de terrain.

C'est moins évident sur quelques postes, à l'image des deux latéraux. Car si Bernat offre une place dans le onze, Kurzawa n'est pas forcément à même de la saisir après ses pépins physiques récurrents du moment et c'est le jeune N'Soki qui pourrait en profiter. Sur le flanc droit, Meunier pourrait en revanche enchaîner sachant qu'il n'avait pas joué depuis un certain temps mais Colin Dagba, revenu sur les terrains lors de la dernière demi-heure face à Villefranche, se tient lui aussi prêt.

Verratti, clé du milieu

Du côté du milieu du terrain, le turnover est forcément dans les têtes et un Paredes qui a dû jouer deux heures mercredi alors qu'il n'avait plus joué depuis plus de deux mois a peu de chances de débuter. Une entrée en jeu est en revanche plutôt envisageable, notamment en relais d'un Marco Verratti attendu dans le onze de départ mais qui ne devrait pas jouer l'intégralité du match. Il reste à construire autour de l'Italien et celui qui est attendu à ses côtés à Manchester, à savoir Marquinhos, ne devrait pas débuter ce samedi. 

Dans ce rôle de n°6, c'est encore une fois Dani Alves qui a été spontanément cité par l'entraîneur parisien ce vendredi au moment où il listait ses milieux de terrain et le Brésilien, reposé après un match compliqué sur l'aile droite à Lyon, pourrait donc retrouver ce rôle de milieu défensif où il a été plus à l'aise qu'en relayeur. Les candidats sont globalemenet rares, à moins d'utiliser de nouveau le système entrevu à Villefranche avec un Paredes très bas et deux relayeurs devant lui qu'étaient Draxler sur la gauche et Nkunku un peu plus haut sur le terrain. L'Allemand étant listé dans les fatigués et les relayeurs rares dans l'effectif parisien, cela réduit toutefois les possibilités.

Une attaque très dépourvue

Pour remplir les lignes offensives parisiennes, les choix sont également rapides à faire entre l'absence de Neymar, la fameuse fatigue et le manque de profondeur de l'effectif parisien que Thomas Tuchel a encore regretté. Deux des habituels titulaires, Di Maria et Mbappé, ont joué une heure ce mercredi alors que seul le premier était censé jouer autant. Entré en jeu pour 40 minutes, Cavani est en revanche un peu plus en forme mais c'est toute l'attaque parisienne qui est à redéfinir après avoir déjà été très alternative face à Villefranche. 

Tuchel a d'ailleurs expliqué qu'il comptait bien redonner sa chance aux habituels remplaçants relancés en Coupe de France et le message est donc clair pour les Choupo-Moting, Diaby et autres Nkunku. Même s'ils n'ont pas vraiment marqué des points en coupe, ils ont de nouveau une réelle opportunité de débuter et de faire mieux. Entre le poste de milieu offensif droit, le même à gauche et les doutes sur l'identité du duo d'attaque, ils devraient être au moins deux d'entre eux à débuter. Avec un peu plus de rythme, il est attendu qu'ils soient bien plus performants.

Une équipe possible du PSG face à Bordeaux : Buffon - Meunier, Thiago Silva, Kimpembe, Kurzawa - Verratti, Alves - Nkunku, Diaby ou Di Maria - Cavani, Choupo-Moting ou Mbappé

Match lié 


News 

samedi 20 avril

vendredi 19 avril

jeudi 18 avril

mercredi 17 avril

mardi 16 avril

lundi 15 avril

dimanche 14 avril

samedi 13 avril

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux