Article 

Quel PSG face à Nantes ?

Publié le samedi 22 décembre 2018 à 11:03 par Philippe Goguet
Le PSG finit son année 2018 face à Nantes ce samedi soir (21h) à l'occasion de la 19ème journée de Ligue 1. Et pour cette dernière, la composition parisienne n'a rien de certaine, entre fatigue et blessure.

Dernière sortie d'une année épuisante

Enfin semblait vouloir dire l'entraîneur Thomas Tuchel à la veille du match face à Nantes devant la presse. Sa première partie de saison au PSG s'achève ce samedi face à des Canaris dirigés par un Vahid Halilhodzic bien connu du côté du Parc des Princes et c'est peu dire que les joueurs parisiens sont actuellement sur les rotules. Leur coach ne l'a même pas caché et a d'ailleurs listé tout ce qui a compliqué la vie du PSG dans cette première partie de saison : une Coupe du Monde qui a concerné plus de la moitié du groupe, une préparation tronquée par le même tournoi estival puis des matches en nombre.

A l'heure de défier Nantes, les vacances ont même déjà commencé pour Neymar, libéré de ses obligations après avoir joué blessé à Belgrade dans un match capital. Rabiot étant désormais en vacances prolongées, cela fait déjà deux titulaires du début de saison en moins tandis que deux autres, à savoir Angel Di Maria et Alphonse Areola, sont bien partis pour ne pas disputer la partie en raison de petits pépins physiques. Paris sera donc loin d'être à 100% pour la partie mais plus probablement dans la lignée de ses derniers matches face à Bordeaux, Strasbourg ou encore Orléans.

Tuchel a encore brouillé les cartes

Face à un adversaire plus frais et probablement bien plus motivé aussi, Thomas Tuchel va donc une nouvelle fois faire parler son talent de tacticien et le onze de départ qu'il alignera est comme toujours un grand mystère, notamment d'un point de vue tactique. L'Allemand alterne désormais entre trois systèmes : le 4-4-2 de la Ligue des Champions, le 3-4-3 vu en championnat ces dernières semaines et le 4-3-3 qu'il a décidé de relancer à Orléans. Pour la réception de Nantes, dur de savoir vers quoi il va tendre même si l'absence de Neymar et celle probable de Di Maria ne va pas dans le sens du 4-4-2 européen.

Le dernier match de L1 au Parc des Princes, à savoir la pénible victoire face à Toulouse, avait d'ailleurs vu le 3-4-3 être aligné en début de match avant que Paris ne passe en 4-3-3 à la pause, sans plus de succès dans le contenu. Dans tous les cas, les joueurs alignés en défense devraient plus ou moins être les mêmes devant Buffon : Bernat va jouer comme l'a annoncé Tuchel tandis que Kehrer et Meunier devraient revenir dans le onze. Reste à savoir si Kimpembe et Thiago Silva vont les accompagner ou seulement l'un des deux.

Ce choix en défense définira forcément la présence d'un joueur de plus un cran plus haut, notamment pour définir le milieu qui jouera aux côté de Verratti. Dans le cadre d'une défense à trois, Marquinhos et Verratti n'ont par exemple jamais été alignés ensemble, Tuchel utilisant les paires Verratti/Draxler ou Draxler/Marquinhos, mais son discours a aussi changé et le Brésilien est désormais considéré comme un milieu, au point qu'il veut même le cloner. Alors que Draxler pourrait bien retourner un cran plus haut, la paire pourrait donc être alignée pour la première fois dans le cadre d'un 3-4-3, le duo ayant déjà ses marques dans une défense à quatre.

Avec les valides en attaque ?

Du côté de l'attaque, l'absence de Neymar offre une place à prendre et l'état de santé très douteux de Di Maria en offre une seconde. Après le peu convaincant épisode Choupo-Moting à Orléans, le Camerounais étant bien plus à l'aise en tant que joker plutôt que comme titulaire, Mbappé va revenir dans le onze de départ pour accompagner Cavani mais il y a de la place sur le côté gauche et deux candidats qui se dégagent : le très décisif Moussa Diaby et le polyvalent Julian Draxler.

L'Allemand ne s'y était pas vraiment montré à son avantage face à Toulouse mais le jeune Parisien n'a pas forcément brillé quand il a été aligné aussi haut sur le terrain. Souvent apprécié pour sa capacité à percuter, celle-ci s'est régulièrement mieux exprimée un cran plus bas, le joueur ayant plus d'espace pour se lancer. Bernat étant annoncé dans le onze, l'Espagnol a aussi peu de repères avec le jeune Parisien et bien plus avec Draxler, ce qui pourrait bien faire pencher la balance en sa faveur. 

Une équipe possible du PSG face à Nantes : Buffon - Kehrer, Thiago Silva, Kimpembe - Meunier, Marquinhos, Verratti, Bernat - Mbappé, Cavani, Draxler

Match lié 


News 

Aujourd'hui

jeudi 18 avril

mercredi 17 avril

mardi 16 avril

lundi 15 avril

dimanche 14 avril

samedi 13 avril

vendredi 12 avril

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux