Article 

Quel PSG face à l'OL ?

Publié le dimanche 7 octobre 2018 à 13:28 par Philippe Goguet
Le PSG reçoit l'Olympique Lyonnais ce dimanche soir (21h) pour l'une des grandes affiches de la saison en Ligue 1. Et ce choc a tout d'un gros test pour une équipe parisienne à la recherche d'un neuvième succès consécutif en L1, ce qui serait un record absolu.

Une belle allure de test

Neuf mois après, le PSG va retrouver la dernière équipe française à l'avoir battu dans un match ayant un réel enjeu sportif, à savoir l'OL de Bruno Genesio. Toujours aussi dure à lire, l'équipe du Pep de Villefranche-sur-Saône n'a pas vraiment changé depuis, capable d'être battue à Reims comme d'aller gagner sur la pelouse de Manchester City. Aussi talentueuse qu'inconstante, elle reste malgré tout un poison à jouer et Thomas Tuchel lui-même l'a reconnu : «On voit le meilleur Lyon contre les meilleurs adversaires, on voit leurs vraies capacités.»

L'entraîneur allemand du PSG a aussi avoué que son équipe était bien dans une phase ascendante depuis quelques semaines, la claque à Liverpool ayant été salutaire. Depuis, Rennes, Reims, Nice et l'Etoile Rouge ont été battus et Paris monte en gamme et en régime à chaque sortie. Les malheureux Serbes en ont fait les frais, repartant avec 6 buts dans la musette alors que leur gardien a pourtant repoussé bon nombre d'occasions parisiennes. Pour valider le rebond actuel, l'OL tombe donc à point. Les occasions de se tester sont rares en L1 et la réception de Lyon en est clairement une. 

Un milieu à valider

Quatre jours après la sortie européenne réussie face à l'Etoile Rouge, le onze-type parisien qui a semblé se dégager au cours des dernières sorties ne pourra toutefois être aligné puisqu'Adrien Rabiot est suspendu. Pour la première fois de son mandat, Tuchel va donc devoir faire sans lui et c'est déjà un souci, l'effectif parisien étant pour le moins limité à ce poste. Hier, au moment de lister les possibilités, l'Allemand a vite fait le tour : Diarra à peine de retour dans le groupe, Nkunku blessé et Marquinhos envisagé, mais visiblement pas dans tous les systèmes.

Comme il l'a expliqué, le Brésilien va jouer si Paris décide de partir avec une défense à quatre et deux joueurs devant la défense. C'est le système qui a, dans l'ensemble, donné les meilleurs résultats au PSG mais les passages de Marquinhos au milieu n'ont pas tous été inoubliables. Perdu comme le reste de l'équipe contre Angers, dépassé à Liverpool malgré toute sa bonne volonté, le couteau suisse s'est en revanche offert une vraie belle sortie dans ce rôle à Nice il y a peu, semblant y trouver ses marques. Face à un adversaire qui alignera dans ce secteur de jeu son champion du Monde Nabil Fekir et sa valeur montante Tanguy Ndombele, le test sera tout autre.

Le 4-2-3-1, une vieille recette face à l'OL

Rien n'oblige le très flexible Thomas Tuchel à jouer avec un système en 4-2-3-1, si ce n'est le fait que c'est probablement le plus adapté à l'adversaire du jour. Même Unai Emery, pourtant vite revenu au 4-3-3 historique, n'hésitait pas à ressortir ce système de jeu pour affronter Lyon et ses forces, notamment sa colonne vertébrale axiale où rayonne son capitaine Nabil Fekir. Lors du dernier passage au Groupama Stadium, le milieu à trois parisien Verratti/Lo Celso/Rabiot avait d'ailleurs connu les pires difficultés, dominé physiquement par des Rhodaniens déchaînés. 

Des trois cités, seul Verratti sera de la partie ce soir mais les Lyonnais seront bien les mêmes en face, avec en plus un milieu gauche très fuyant nommé Houssam Aouar à gérer. Alors qu'il ne dispose que de solutions de fortune nommées Marquinhos, Di Maria voire Draxler, Tuchel se retrouve donc à une sorte de tournant. Comme face à Liverpool, il doit gérer un test dans lequel le milieu adverse a probablement plus de solutions que lui mais où il est malgré tout attendu qu'il impose sa patte sur la rencontre pour valider les progrès des dernières semaines. Un sacré programme.

Une équipe possible du PSG face à l'OL : Buffon - Meunier, Thiago Silva, Kimpembe, Bernat - Marquinhos, Verratti - Mbappé, Neymar, Di Maria - Cavani

Match lié 


News 

Aujourd'hui

jeudi 18 octobre

mercredi 17 octobre

mardi 16 octobre

lundi 15 octobre

dimanche 14 octobre

samedi 13 octobre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux